Le gardon

Difficulté

Période

Toute l'anée

Taille minimum

x

Avez-vous pêché
cette espèce ce mois-ci ?

Si oui,cliquez-ici

Le gardon est une espèce de poisson très abondante dans les eaux douces de la France. Sa pêche est une activité particulière et captivante pour les pêcheurs au coup, novices comme expérimentés. Découvrons ensemble ce joli poisson hyper populaire qu’est le gardon.

Comment reconnaître le gardon ?

Appartenant à la famille des cyprinidés, le gardon est un poisson de petite taille qui mesure en moyenne de 15 à 20 cm. Son poids moyen est de 200 g, mais il est relativement courant de voir un spécimen atteignant le kilo. Sa tête est assez petite et sa bouche de dimension réduite est dirigée vers le haut. Il a un corps mince de couleur argent, un dos verdâtre moyennement bombé ainsi qu’un ventre blanc avec des reflets dorés. Les flancs sont également argentés avec des reflets dorés. Le gardon possède une nageoire caudale assez allongée de couleur rougeâtre, une nageoire dorsale et des nageoires ventrales positionnées sur le même axe. À noter que ses nageoires pectorales (grise), dorsales et anales (orange rougeâtre) sont munies de rayons mous.

Comportement et activité du gardon

Le gardon est un poisson grégaire vivant en bancs composés parfois d’un nombre important d’individus de taille similaire. En présence de prédateurs, les bancs de gardons deviennent plus denses et plus vifs. Seuls les gros spécimens vivent en solitaire et préfèrent rester à l’écart. Le gardon niche le plus souvent dans des endroits riches en végétation aquatique. Il a une certaine préférence pour les eaux calmes, mais peut s’adapter à différents types de milieux aquatiques : canaux sombres, étangs urbains, rivières rapides, grands réservoirs. Rustique, il peut supporter la pollution et les dégradations de son environnement et peut également s’acclimater dans les eaux saumâtres. Par ailleurs, c’est un poisson qui se méfie de tout bruit. Concernant ses activités, le gardon a tendance à se promener dans toute la colonne d’eau en fuyant ses prédateurs.

À la une en ce moment:

Suzuki Marine : grâce à une technologie innovante, ils ont réduit la consommation jusqu'à 45%

Découvrez la gamme des moteurs portables révolutionnaires

en savoir plus

Habitat et mode de vie du gardon

Le gardon évolue dans les plans d’eaux à faible courant : lacs, étangs, canaux, rivières. Ce poisson aime vivre dans les parties profondes de la colonne d’eau. Adaptable, il peut aussi coloniser un plan d’eau de quelques centimètres de profondeur. Cependant, dans les petites eaux, la croissance des gardons peut être retardée due au manque de nourriture. Et bien qu’il tolère une charge importante en polluant organique, le gardon arrive rarement à atteindre sa taille d’adulte lorsqu’il se retrouve dans un milieu pollué.

Alimentation du gardon

L’alevin se nourrit essentiellement de zooplancton ainsi que de macros invertébrées. Plus jeune, il consomme aussi des végétaux, des algues, des mousses. Quand il devient plus grand, il s’attaque à des proies telles que : petits mollusques, larves d’insectes, crustacés. Le gardon apprécié également les petits vers : asticots, vers de vases, fouillis… Il trouve sa nourriture dans les fonds, mais peut parfois se nourrir à la surface. A titre d’information, le gardon peut devenir végétarien s’il n’arrive pas à trouver de proies dans son environnement.

Où trouver et comment attraper le gardon ?

À l’exception des plans d’eau très oxygénés, on peut rencontrer le gardon dans presque tous les types d’eau : mare, étang, rivière. C’est une espèce de poisson très répandue qui se rencontre partout en France et dans presque toute l’Europe. Les meilleures saisons pour sa pêche sont l’automne et le printemps. Pendant la saison hivernale, le gardon mord moins et a tendance à rejoindre le fond. En été, il apprécie se déplacer à mi-profondeur, et monter vers la surface tôt le matin et tard le soir. La technique la plus efficace pour le capturer est la technique de la pêche au coup. Pour ce qui est des esches préférées du gardon, il y a les vers de vases, les pinkies, mais aussi les graines.

Commentaires

1 commentaire

bigalex6
Le 29/11/2018 à 12:52
Bonjour ,je ne trouve aucune information de pêche sur l'ablette le rotengle ou encore la brème?
 
Laissez un commentaire (1)
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour poster un commentaire.

On a essayé pour vous

Le meilleur leurre pour pêcher les sparidés ?

À mi-chemin entre le jig et l’Inchiku, la Candy Shrimp développée en France par Fiiish est un leurre destiné à la pêche des sparidés : simple d’utilisation et facile à apprivoiser,...

Cadeau : Votre été COOL avec les accessoires Dometic offerts !

Pour célébrer l’Eté, Dometic vous offre des accessoires à clipser sur l’une des glacières de la gamme Cool ICE CI pour profiter des beaux jours en toute sérénité !...

Comment assurer son matériel de pêche ?

Cet été, le Cabinet ADAM Assureur Maritime et ComptoirDesPêcheurs.com vous proposent une assurance sur mesure pour protéger votre matériel de pêche contre les accidents ou les vols !...

GlobeXplorer : découvrez les tablettes tactiles ultra robustes compatibles avec Navionics !

Entreprise Française réputée dans les GPS de voyage mais aussi dans l’industrie, GlobeXplorer développe depuis 2005 des solutions pour faciliter vos déplacements en mer et à terre. Les tablettes GlobeXplorer ultra...

PAFEX : découvrez les épuisettes fabriquées en France depuis plus de 40 ans !

Le légendaire fabricant Français ne s’est jamais porté aussi bien depuis 1978. A l’occasion du salon EFTTEX, nous avons eu l’occasion de prendre en main et d’essayer différentes gammes d’épuisettes qui...

Quel sera le leurre souple de l'été 2019 ?

... C’est peut être en Bretagne que vous trouverez la réponse à cette question. Croisement entre le légendaire Black Minnow et le non moins célèbre Crazy Sand Eel, c’est avec un...

7 astuces innovantes pour réussir votre pêche cet été !

Avec plus de 4 millions de pêcheurs, la France est un des pays les plus attractif et diversifié pour pratiquer notre passion. Pour satisfaire les 2.6 millions de pêcheurs en mer...