Le surfcasting

Le surfcasting

Qu’est-ce-que le surfcasting ?

Le surfcasting est un terme anglais qui signifie littéralement « jeter dans la vague ». Cette technique pratiquée depuis le bord consiste à envoyer son hameçon esché (c'est-à-dire lesté d’un appât) derrière les vagues. Idéalement il s’agit de lancer sa ligne plus loin que la troisième vague (derrière les rouleaux, à environ une centaine de mètres) pour atteindre les zones où se trouvent les plus belles prises. Certains pêcheurs aguerris arrivent à propulser leur plomb jusqu’à plus de 160 m au large, néanmoins, une pêche dès 20 m du bord peut d’ores et déjà donner de bons résultats ! Si cette technique est une pêche particulièrement récréative, elle n’en reste pas moins complexe : elle nécessite un matériel spécifique, une bonne connaissance des marées, un certain doigté et enfin de la puissance pour réaliser de beaux lancés. Prêt à vous lancer ? Voici quelques astuces pour démarrer le surfcasting dans les meilleures conditions !

Où et quand pratiquer la technique du surfcasting ?

En surfcasting, tous les postes sont bons, mais certains plus que d’autres : les sorties de baïnes, les fosses, estuaires, parcs à huîtres, roches et épaves le sont en particulier.
L’intérêt est de rechercher des lieux où le relief du fond varie, ces endroits constituent des zones de refuges parfaits pour les petits poissons et des zones de chasses pour les plus gros.
La pêche en surfcasting est, comme toute pêche en mer, soumise à de nombreuses conditions (climat, marée, vitesse du vent etc.). Cette technique permet de capturer une telle diversité de poissons que les moments de l’année et de la journée peuvent parfois être complètement différents d’une espèce à l’autre. Toutefois, le crépuscule et le début de la nuit sont souvent les meilleurs moments pour pratiquer le surfcasting.

Quelles espèces pêcher en surfasting ?

Anguille – carrelet – courbine – muge – sar – loup – sole – turbot – flet – bar – morue – merlan – mulet – plie – limande – daurade royale – maigre – raie – marbré – cabillaud – tacaud – lieu – orphie etc.
Vous l’aurez compris, le surfcasting permet d’attraper un très grand nombre d’espèces. Toutefois, les poissons les plus recherchés sont évidemment les bars, les daurades et aussi les sars : ces petites merveilles du littoral sont, sans surprise, les proies les plus prisées !

Quels sont les appâts naturels utilisés pour le surfcasting ?

Concernant en particulier ces trois espèces précédemment citées, certains appâts semblent plus adéquats. Le bar s’attrape avec des chipirons ou des lançons. Pour une belle daurade, préférez des petits crabes. Et enfin, concernant le sar, c’est avec de gros vers ou de la chair de moule que vous augmenterez vos chances de le capturer.
De manière générale, de nombreux appâts permettent de pêcher en surfcasting :
- Vers : arénicole, gravette, bibi ;
- Crustacés : crabe, crevette ;
- Mollusques : couteau, coque, encornet, palourde, mye, seiche, calamar ;
- Vifs : lançon, gobbie, sardine, maquereau, équille, éperlan.
Il est à noter que certains appâts sont toutefois plus efficaces selon les espèces : les vers attirent carnassiers et poissons plats tandis que les petits poissons et les céphalopodes permettent de capturer les plus gros carnassiers (c’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils sont très souvent utilisés par les pêcheurs en surfcasting).

Quel matériel utiliser pour pêcher en surfcasting ?

Pêcher en surfcasting ne s’improvise pas. Il est nécessaire de posséder un équipement robuste adapté à cette technique en particulier car les assauts répétés du sable, la puissance des vagues et du vent mettent à rudes épreuves votre matériel.
Le kit de base du pêcheur en surfcasting se compose ainsi :
- Une canne télescopique ou à emmanchement d’au moins 4 mètres composite fibre de verre ou/et carbone et d'une puissance de 90-200 grammes en moyenne pour que la ligne ne subisse pas l’action des vagues ;
- Un moulinet pouvant contenir 200 ou 300 mètres de fils fluorocarbone (PVDF) ou nylon (monofilament) sans mémoire ;
- Un plomb d’un poids supérieur à 40 g et jusqu’à 200 selon que l’on choisisse le surfcasting léger ou lourd, le surfcasting itinérant ou pendulaire (les plus usuels sont les plombs grappin afin que le montage reste ancré au fond de l’eau même en cas de fort courant et de grosses vagues) ;
- Une pique ou un trépied pour supporter la canne et la maintenir à la verticale ;
- Des accessoires pour le montage des bas de ligne : émerillons rolling ou à agrafe, perles de couleur et phosphorescentes, sleeves, clipots, clips de potence etc.

Quels sont les équipements supplémentaires utiles pour la pratique du surfcasting ?

Pour lancer loin il faut s'avancer dans l'eau, les cuissardes et les waders sont donc vivement recommandés : il faut être étanche et à l’abri du froid de la tête aux pieds. De grosses chaussettes, plusieurs couches de vêtements chauds, bonnet … il ne faut pas lésiner !
Les parties de pêche en surfcasting ayant fréquemment lieu la nuit, une lampe frontale est également indispensable.

Voilà, vous êtes désormais avisé, prêt, équipé et paré à surfer sur la tendance surfcasting !

Laissez un commentaire (0)
Inscrivez-vous ou pour poster un commentaire.

On a testé pour vous !

Mercury Marine célèbre 80 années d’innovation et de puissance au Nautic de Paris !

Pendant le Nautic de Paris du 7 au 15 décembre 2019, Mercury Marine, qui sera présent dans le hall 2.2 au stand 2.2B5, propose des opérations commerciales à l’attention des visiteurs...

Découvrez le matériel pour la pêche exotique !

Depuis 20 ans, Franck Hiribarne, expert pêche exotique chez Pacific Pêche, sillonne le globe pour traquer les plus puissants carnassiers. Il est régulièrement suivi par la chaîne Season dans ses aventures. Grâce...

Quel bateau de pêche est fait pour vous ?

Vous rêvez de partir pêcher au large le temps d’une journée, de faire découvrir la pêche à vos enfants ou de disposer d’un bateau pensé pour les pêcheurs sportifs ? Depuis plus...

Salon Nautic 2019 : le bateau fait son show !

Le salon Nautic de Paris compte parmi les plus grand salons d’exposition du nautisme avec plus de 200 000 visiteurs l’année dernière et plus d’un millier de bateaux à découvrir. Passage obligé...

Votre bateau est-il bien assuré ?

GRAS SAVOYE YACHTING, leader sur le marché européen, est le courtier de référence de l'assurance plaisance depuis plus de 30 ans. Bateaux à voile ou à moteur, Gras Savoye Yachting propose...

Comment assurer son matériel de pêche ?

Cet été, le Cabinet ADAM Assureur Maritime et ComptoirDesPêcheurs.com vous proposent une assurance sur mesure pour protéger votre matériel de pêche contre les accidents ou les vols !...

The Fisherman : découvrez le meilleur de la pêche dans un jeu vidéo !

La simulation de pêche qui a rassemblé plus de 400 000 fans de pêche à travers le monde est disponible dans sa version intégrale, sans microtransactions, sur PS4, Xbox One et...