Essayez gratuitement les services du Club pendant 10 jours !

C'est parti !
Difficulté:

Période:

Toute l'année

Taille minimum:

750 g

Accueil > Le Mag' > Le poulpe

Le poulpe

Pour tout savoir sur la pêche du poulpe, où le pêcher, quand le pêcher, ses techniques de pêche

Présentation du poulpe

Le poulpe, que l’on appelle aussi communément pieuvre, tient son nom du grec « polypus » qui signifie « plusieurs pieds ». Ses 8 tentacules, ornées de centaines de ventouses et pouvant atteindre jusqu’à 1 m chacune, lui permettent de sentir et goûter ses proies. Fait étonnant : si l’un de ses bras venait à être sectionné, c’est naturellement qu’il repousserait !
Pour se défendre contre ses prédateurs ou pour manger, le poulpe utilise une puissante bouche en forme de bec de perroquet capable de broyer des coquilles.
Connu de tous notamment pour sa grâce lorsqu’il évolue dans l’eau, cet étonnant invertébré fascine aussi par son intelligence. Il a été démontré qu’il peut parfaitement apprendre ou mémoriser des données. Certaines expériences ont même prouvé que par son sens de l’observation, il peut aller jusqu’à dévisser un pot contenant des denrées pour les déguster ensuite !

Quand pêcher le poulpe ?

Le poulpe qui possède d’ailleurs un très gros appétit (il double son poids quasiment tout les 3 mois) chasse au crépuscule. Carnivore et se nourrissant principalement de crabes, d’écrevisses, de langoustes et de mollusques, il se terre dans les trous et se camoufle en changeant de couleur afin de les attraper par surprise. Lorsqu’une proie approche, il la saisie à une vitesse foudroyante et l’immobilise grâce au poison qu’il lui injecte.
Pour le pêcher, il est intéressant de partir à sa quête de mai à août, au moment où il remonte vers les cours d’eau pour frayer. Il se capture néanmoins aussi tout le reste de l’année.

Tout pour une pêche réussie

Vous n'avez pas envie d'attendre 2 heures le poisson ?
Avec Le Club, trouvez le meilleur moment pour votre sortie !

En savoir plus

Où pêcher le poulpe ?

En France, le poulpe est principalement présent et abondant en Méditerranée même s’il n’est pas rare de le trouver sur la façade Atlantique.
On le repère également en Angleterre jusqu’au Sénégal ainsi que sur le littoral japonais.
Jusqu’à 100 m de profondeur, le poulpe se rencontre sur tout type de fonds : sableux, vaseux, herbiers etc. Très souvent, le coralligène et le creux des rochers près des côtes lui servent de refuge. Enfoui dans les cavités, ce sont les buttes formées par les coquilles de ses proies qui permettent de le localiser.

Quelles techniques pour pêcher le poulpe ?

Pour échapper à ses prédateurs, le poulpe est connu pour projeter un jet d’encre lui permettant de saisir l’occasion de s’échapper en se propulsant très rapidement.
Afin de le capturer, il est donc préférable de le laisser venir à vous. D’ailleurs, autrefois chez les Grecs (durant l’Antiquité) et maintenant au Maghreb, il est courant de voir des pêcheurs simplement placer des poteries creuses dans des endroits stratégiques. Sans même avoir à l’appâter, le poulpe qui apprécie s’y refugier la nuit, sera simplement récolté au petit matin ! On peut aussi pratiquer la pêche du poulpe au casier, chalut, à la senne, à la dandine et au lancer-ramener. Pensez toujours à vous munir d’une canne solide car il cherche systématiquement à s’agripper très fermement au fond.
Laissez-vous ensuite simplement tenté par ses tentacules délicieuses qui se dégustent de multiples façons !

Avez-vous pêché cette espèce ce mois-ci ?
Si oui, cliquez-ici pour nous aider à améliorer notre classement des espèces les plus pêchées.

Infos pratiques

Difficulté:

Période:

Toute l'année

Taille minimum:

750 g

Ne ratez pas !

Notre Réseau Social "SurLeFil" :
Prises des membres
Matériel le + utilisé
Conseils et discussions
Où pêcher  : l'info de votre commune
Meilleurs spots
Indices et prévisions
Sorties collaboratives
Laissez un commentaire (0)
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour poster un commentaire.