• Accueil
  • Le Mag'
  • Les pros ont la parole : les moteurs adaptés à la compétition
Les pros ont la parole : les moteurs adaptés à la compétition

Les pros ont la parole : les moteurs adaptés à la compétition

Qui est mieux placé qu’un pêcheur sportif professionnel pour parler des bateaux ou des moteurs ?

Ils sont moniteurs guides de pêche, compétiteurs acharnés, entrepreneurs indépendants ou marins accomplis mais tous passionnés de pêche !

ComptoirDesPêcheurs.com, en collaboration avec Mercury Marine a décidé de vous présenter dans une série d'interviews leur vision de la pêche et l’équipement qu’ils utilisent.

Sylvain Giraud participe à de nombreuses compétitions de pêche depuis 2009. Voici son témoignage.

Parle-nous de toi en tant que pêcheur ?

Je suis passionné de pêche depuis mon plus jeune âge. Truite, carpe, carnassier ; je me suis spécialisé sur la pêche du silure depuis une quinzaine d’année.

Compétiteurs pêche sportive depuis 2009, j’ai gagné le Championnat de France silure en 2018 avec mon coéquipier.

La compétition est un vecteur important à mon sens pour le développement du loisir pêche. Elle est aussi essentielle pour défendre l’espèce silure qui n’est pas encore appréciée de tous...

Ce poisson reste ma priorité à chaque saison de pêche !

Quelle est la marque et le modèle de ton bateau ?

Afin de pouvoir être le plus performant et le plus polyvalent dans les nombreuses techniques de pêche au silure, j’ai investi en 2017 sur un "boat" unique en Europe : un Ranger RP 190 qui est un Bayboat de 19 pieds. Il peut naviguer sur de grands fleuves ou en lacs, mais également dans des fleuves avec très peu d’eau comme la Loire.

En effet ce bateau, a été conçu pour les baies salées aux États-Unis où il faut pouvoir naviguer dans de très faibles profondeurs.

J’ai également en annexe un petit zodiac équipé d’un Mercury de 3,5 ch qui me permet de poser mes montages pour les pêches en poste fixe.

Quel type de moteur, spécificités de montage et pour quelle utilisation ?

Mon ranger est équipé d’un Mercury 115 Pro XS.

Je fus le premier en France à avoir la chance d’essayer ce moteur. 





Concernant le montage, je n'ai pas eu besoin de l’équiper de jackplate ni même d'avoir ce moteur en bigfoot (Version Command Thrust avec embase du 150ch).
Le modèle classique est parfaitement adapté à mon Ranger.

Quel sont les avantages qui sautent aux yeux quand tu utilises un moteur Mercury ?

Quand le nouveau 115 Pro XS est sorti en 2017 en Europe, ce fut une petite révolution ! La nomination "PRO XS" était réservé jusqu’à présent pour des modèles 2 temps qui étaient plus sportifs que les 4 temps à l'époque (les fameux 2 temps Injection Directe OptiMax Pro XS).

Avec le nouveau 115 Pro XS, Mercury a tapé fort et à pris une bonne longueur d’avance sur ses concurrents sur tous les critères : rapport poids/puissance inégalé, consommation faible, performances à tous les niveaux, son, esthétique etc.

Ils ont pu rendre un moteur 4 temps aussi sportif qu’un moteur 2 temps sans les inconvénients.

Des modifications importantes ont été réalisées sur la cartographie moteur et sur l’échappement ainsi que la mise en place d’un alternateur plus adapté, pour nous, pêcheurs qui permet de fournir plus d'ampérage à bas régime que les anciens modèles. Ce petit détail est un gros plus pour recharger les batteries des sondeurs ou autre.

Combien de temps gardes tu tes moteurs en moyenne ?

J’ai débuté mon partenariat avec Mercury en 2017, et mon 115 Pro XS a été mon 1er moteur (dans le cadre de ce partenariat).

Aujourd’hui, mon Ranger et mon Pro XS correspondent parfaitement à mon utilisation. Ce sont de gros investissements que j’ai réalisé pour une utilisation de loisir et je compte bien les garder des encore quelques années.

Quel est la vitesse moyenne, nombre d'heures, fréquence d'utilisation de ton moteur Mercury ?

Je navigue, la plupart du temps, pour les déplacements entre 55 et 65 km/h. Mais j'ai déjà poussé le moteur à presque 80 km/h en prenant en compte les conditions et l’équipement embarqué.

Cependant, le plus souvent je l’utilise au ralenti pour le sondage des spots de pêche.

La pêche n’étant pas mon métier, je réalise une petite centaine d’heures d’utilisation chaque saison.

Quelle est la fréquence des révisions de tes moteurs Mercury ?

Les données constructeurs préconisent une révision toute les cent heures, ce qui me fait une révision par an chez mon partenaire Bass Boat Europe, qui est concessionnaire Mercury dans la région Lyonnaise.

Est-ce que tu as eu des problèmes avec tes moteurs Mercury ? Si oui quels types ? Comment les as-tu résolu ?

J’ai possédé plusieurs moteurs MERCURY : 3,5 ch, 25 ch, 50 ch, 60 ch et 115 ch. J’ai souvenir d'avoir eu un petit souci sur mon 50 ch. J’étais en session de plusieurs jours en Camargue avec des copains et je suis tombé en panne à 20 km en aval de la mise à l’eau ce qui eu pour effet d’écourter la session.

Après expertise, le problème c'est avéré être lié au filtre à essence qui était colmaté.

Je ne l’avait pas changé car je ne savais pas qu’il y avait 2 filtres dans le moteur.

Comme quoi, rien de grave, mais un manque certain d’expérience dans les entretiens…

C'est la raison pour laquelle, j’invite vivement les utilisateurs à s’en remettre aux strictes consignes que Mercury préconise et à réaliser des entretiens réguliers chez un concessionnaire certifié.

As-tu des astuces pour utiliser et entretenir ton moteur Mercury ?

J’utilise les produits Quickleen et Quickare de chez Quicksilver (marque d'accessoires de Mercury Marine) qui permettent d'optimiser les carburants, notamment ceux avec éthanol. Ces produits permettent aussi de nettoyer et entretenir à la fois l’intérieur du réservoir mais aussi tout le circuit carburant du moteur.

Sinon pour le reste, je me conforme à l’entretien préventif défini par Mercury : une révision toutes les cent heures ou une fois par an au premier des deux termes en fonction de mon utilisation.

Quel sont, selon toi, les moteurs Mercury les plus adaptés aux pêcheurs en eau douce ?

La gamme Mercury est très large et le modèle choisi va dépendre essentiellement du bateau utilisé, du biotope et du type de pratique. Autant dire une multitude de possibilités que Mercury peut proposer !

Trouver un concessionnaire MercuryDécouvrir Mercury Marine

En ce moment : opération remotorisation chez Mercury !

Profiter de l'offre

En ce moment : promotion sur les moteurs transportables !

Profiter de l'offre



Lire l'article


Laissez un commentaire (0)
Inscrivez-vous o{oru connectez-vous pour poster un commentaire.

On a testé pour vous !

Votre bateau est-il bien assuré ?

GRAS SAVOYE YACHTING, leader sur le marché européen, est le courtier de référence de l'assurance plaisance depuis plus de 30 ans. Bateaux à voile ou à moteur, Gras Savoye Yachting propose...

Mercury Marine célèbre 80 années d’innovation et de puissance au Nautic de Paris !

Pendant le Nautic de Paris du 7 au 15 décembre 2019, Mercury Marine, qui sera présent dans le hall 2.2 au stand 2.2B5, propose des opérations commerciales à l’attention des visiteurs...

Quel bateau de pêche est fait pour vous ?

Vous rêvez de partir pêcher au large le temps d’une journée, de faire découvrir la pêche à vos enfants ou de disposer d’un bateau pensé pour les pêcheurs sportifs ? Depuis plus...

Salon Nautic 2019 : le bateau fait son show !

Le salon Nautic de Paris compte parmi les plus grand salons d’exposition du nautisme avec plus de 200 000 visiteurs l’année dernière et plus d’un millier de bateaux à découvrir. Passage obligé...

Comment assurer son matériel de pêche ?

Cet été, le Cabinet ADAM Assureur Maritime et ComptoirDesPêcheurs.com vous proposent une assurance sur mesure pour protéger votre matériel de pêche contre les accidents ou les vols !...

The Fisherman : découvrez le meilleur de la pêche dans un jeu vidéo !

La simulation de pêche qui a rassemblé plus de 400 000 fans de pêche à travers le monde est disponible dans sa version intégrale, sans microtransactions, sur PS4, Xbox One et...

Le secret pour pêcher des seiches et des calamars !

Vous avez décidé de capturer des calamars ou des seiches et le choix du leurre, calamarette ou turlutte vous turlupine ? C’est normal ! Les stars de l’automne n’attendent que vous,...