La pêche du bar au leurre de surface

La pêche du bar au leurre de surface

Dossier spécial sur le bar / le loup.

La liste complète des techniques
Découvrir
> Les meilleures périodes pour la pêche Découvrir
Repérer les bons spots et choisir la technique adaptée
Découvrir

Pour capturer le bar, plusieurs techniques de pêche s’offrent à vous, mais la pêche au leurre de surface est très certainement l’une des plus passionnantes et exaltantes. Nul doute que la montée d’adrénaline à la vue du bar perçant la surface de l’eau pour saisir avec férocité votre leurre vous laissera un impérissable souvenir !
Particulièrement réactif à différents leurres et aux animations bruyantes en surface, voici quelques conseils pour rentrer vainqueur de cette bagarre avec le bar.

Quand pratiquer la pêche du bar en surface

Selon la région et la température de l’eau en surface, les périodes de pêche diffèrent. Ce qu’il faut simplement retenir, c’est que le bar attend que l’eau soit chaude (supérieure ou égale à 16°) pour remonter car lorsque l’eau est plus froide c’est au fond qu’il cherche sa nourriture. Généralement à la belle saison et en automne, l’arrivée des petits poissons fourrages sur les côtes marque également l’arrivée des bars qui en sont friands.

Depuis quels postes pêcher le bar au leurre de surface ?

Du bord, il existe de nombreux postes potentiellement intéressants. Parmi eux, citons les parcs ostréicoles et mytilicoles, les zones de courant entre les rochers, les plages de sable, les anses, les champs de laminaires, les estuaires etc. Dans une profondeur pouvant aussi bien être de quelques centimètres que de quelques mètres, le bar chasse souvent entre deux eaux et apprécie particulièrement les zones où le fond est modifié et où le courant est dévié ! Conditionné par sa quête de nourriture (crustacés, céphalopodes, pélagiques), le bar a tendance à varier ses mouvements et migrations au gré de ses chasses.

À la une en ce moment:

Comment choisir le parfait bateau de pêche ?

Découvrez les qualités indispensables d'un timonier hord bord pensé pour les pêcheurs !

Lire l'article

Quel type de canne utiliser pour pêcher le bar au leurre de surface ?

L’attrait de cette technique de pêche est qu’une canne classique fait amplement l’affaire. Du bord, choisissez néanmoins une canne plus longue qu’un modèle à utiliser en bateau. D’une longueur supérieure à 2,70 m, elle vous permet ainsi de lancer vos leurres à des grandes distances. Par ailleurs, les touches des plus gros spécimens pouvant être parfois discrètes, optez pour une canne sensible et tactile, d’autant plus d’une canne raide ne permettrait pas un maniement optimal de vos leurres de surface.

Quels moulinets et montages privilégier pour la pêche du bar au leurre de surface ?

Optez de préférence pour des moulinets qui comportent de larges bobines d’une taille allant de 2500 à 3000, légers et équipés d’un frein avant et de fluorocarbone de 25/100 à 40/100.

À la une en ce moment:

Quel est le meilleur leurre pour la pêche des carnassiers en hiver ?

Lire l'article

Quels leurres utiliser et comment les animer ?

Le poisson à hélices
Comme son nom l’indique, le poisson à hélices est équipé, à ses deux extrémités, d’hélices qui tournent en sens inverse l’une de l’autre.
Permettant de projeter des centaines de gouttelettes, elle peut ainsi attirer le bar évoluant à plusieurs dizaines de mètres de là. Attiré par le bruit et le mouvement à la surface de l’eau, sa curiosité ou son agacement l’empêchent de résister !
Avec une canne de 3,80 m environ, et par mer calme, l’objectif est de créer du remous en moulinant et en imprimant de légères secousses : alternez des récupérations du moulinet rapides puis lentes. Par mer agitée, vos mouvements doivent s’adapter aux conditions et être plus violents et saccadés. Quoi qu’il en soit, la règle d’or consiste à ne jamais quitter votre leurre des yeux : vous risquerez alors de manquer les suivis et une éventuelle attaque.

Le popper
Le plus souvent en plastique, le popper se reconnaît à sa face tronquée et creusée. C’est cette caractéristique qui lui permet de créer du bruit et des gerbes d’eau lors de la pénétration dans l’eau. Un bruit sourd de type « pop pop » qui lui a d’ailleurs valu cette dénomination et qui présente l’avantage d’attirer le bar.
En gardant votre canne basse, il faut imprimer des tirées plus ou moins sèches de votre leurre. Il faut mouliner, stopper et tirer le leurre de la pointe de la canne : en donnant vie à votre popper par de petits coups de scion, le déplacement d’eau créant une activité de surface vous permet de susciter l’agressivité du carnassier.

Le pencil popper
Avec sa forme allongée, sa tête biseautée et sa queue plombée, le pencil popper se révèle être d’une grande efficacité aussi bien en mer calme qu’agitée.
Capable d’atteindre de très grandes distances de pêche (jusqu’à 100 m !), ce leurre doté d’un aérodynamisme unique s’adapte à de nombreuses situations. Considéré comme un popper zigzagant, c’est en Walking the Dog ou en Long slide qu’il s’exprime en surface et suscite, au-delà de l’excitation du poisson, de virulentes attaques.

Le stickbait
Contrairement aux autres leurres, le stickbait fait dans la discrétion : son but est de paraître le plus naturel possible, tant dans son aspect, sa façon de bouger ou les sons qu’il émet. Ici, pas de bruits d’eau, de battements de queue ou de plongée profonde. Le stickbait émet un signal acoustique produit par les billes en métal qu’il contient et qui émet des basses fréquences qui se propagent jusqu’à plusieurs dizaines de mètres. Ce leurre produit également un signal vibratoire en déplaçant de petits volumes d’eau qui se transforment en ondes aquatiques ainsi qu’un effet visuel impressionnant de réalisme.
Animé en Long Slide, Walking the Dog et Diving, certains vont jusqu’à imiter l’agonie d’un poisson blessé !

commentaires

1 commentaire

jacques50
Le 27/10/2016 à 10:50
Explications sur les leurres intéressantes mais , avec des photos serait un plus
 
Laissez un commentaire (1)
Inscrivez-vous ou pour poster un commentaire.

On a testé pour vous !

Mercury Marine célèbre 80 années d’innovation et de puissance au Nautic de Paris !

Pendant le Nautic de Paris du 7 au 15 décembre 2019, Mercury Marine, qui sera présent dans le hall 2.2 au stand 2.2B5, propose des opérations commerciales à l’attention des visiteurs...

Découvrez le matériel pour la pêche exotique !

Depuis 20 ans, Franck Hiribarne, expert pêche exotique chez Pacific Pêche, sillonne le globe pour traquer les plus puissants carnassiers. Il est régulièrement suivi par la chaîne Season dans ses aventures. Grâce...

Quel bateau de pêche est fait pour vous ?

Vous rêvez de partir pêcher au large le temps d’une journée, de faire découvrir la pêche à vos enfants ou de disposer d’un bateau pensé pour les pêcheurs sportifs ? Depuis plus...

Salon Nautic 2019 : le bateau fait son show !

Le salon Nautic de Paris compte parmi les plus grand salons d’exposition du nautisme avec plus de 200 000 visiteurs l’année dernière et plus d’un millier de bateaux à découvrir. Passage obligé...

Votre bateau est-il bien assuré ?

GRAS SAVOYE YACHTING, leader sur le marché européen, est le courtier de référence de l'assurance plaisance depuis plus de 30 ans. Bateaux à voile ou à moteur, Gras Savoye Yachting propose...

The Fisherman : découvrez le meilleur de la pêche dans un jeu vidéo !

La simulation de pêche qui a rassemblé plus de 400 000 fans de pêche à travers le monde est disponible dans sa version intégrale, sans microtransactions, sur PS4, Xbox One et...

World Carp Classic 2019 : Découvrez le parcours de l’équipe Dometic !

La « World Carp Classic » a eu lieu cette année en France à Madine du 23 au 28 septembre 2019. Elle réunissait des pêcheurs expérimentés venus du monde entier pour...