Essayez gratuitement les services du Club pendant 10 jours !

C'est parti !
Difficulté:

Période:

toute l'année

Taille minimum:

27 cm

Accueil > Le Mag' > le merlu

le merlu

Pour tout savoir sur la pêche du Merlu, où le pêcher, quand le pêcher, ses techniques de pêche

Présentation de merlu

Provoquant parfois la confusion avec le colin d’Alaska, le merlu est également appelé colin en région parisienne. On le prénomme colinet en Atlantique, bardot ou encore merluza au Sud. Lorsqu’il pèse moins de 1kg, il est même parfois nommé merluchon.
Le merlu peut atteindre jusqu’à 1 mètre de longueur et se reconnaît facilement grâce à son corps cylindrique allongé gris cendré, son ventre blanc, ses 2 nageoires dorsales et sa caudale.

Quand pêcher le merlu ?

Carnivore, sa grande mâchoire puissante renfermant de nombreuses dents fines lui permet de chasser les crustacés, mollusques, anchois, sardines, chinchards et harengs.
C’est principalement au printemps qu’il se nourrit le plus. Pour dénicher ses proies, il erre en surface la nuit et retourne dès le lever du jour en profondeur afin de ne pas rencontrer ses prédateurs.

Tout pour une pêche réussie

Vous recherchez des informations locales fiables ?
Avec Le Club, vous êtes informé des actus de votre commune !

Essayer gratuitement

Où pêcher le merlu ?

Présent sur toutes les côtes du littoral Atlantique français ainsi qu’en Méditerranée, il s’agit de l’un des poissons les plus pêchés en Europe. Sa pêche ayant fait l’objet d’une exploitation intensive, elle est désormais soumise à des quotas dans le but de préserver l’espèce.
Poisson démersal, le merlu n’est pas considéré comme un poisson des profondeurs : même s’il y chasse, il n’y demeure pas.
On le rencontre jusqu’à 1000 m sous la surface en Atlantique et jusqu’à 800 m en Méditerranée. On le trouve toutefois plus fréquemment entre 100 et 200 m.
Poisson exclusivement marin, il vit en eau salée et froide (environ 10°), il affectionne en particulier les fonds sableux, vaseux, les plateaux rocheux ou les zones portuaires.

Quelles techniques pour pêcher le merlu ?

Le merlu est surtout pêché au chalut de fond, au filet et à la ligne. Cette dernière technique peut d’ailleurs aisément se distinguer des autres puisque son utilisation permet de garder intact sa chair et ses écailles.
Au poser, en dérive au mort-manié, à la palangrotte, à la dandine ou à soutenir, le merlu est combatif et même si la distance entre le pêcheur et le poisson sorti des grands fonds est importante, on le sent nettement dès la touche.
Accessible et abondant tout au long de l’année, le merlu possède une chair à la texture unique et délicieuse. Sa tête est particulièrement prisée pour apporter davantage d’onctuosité aux soupes de poisson. En court-bouillon, en terrine, au four, à la poêle, en vapeur, le merlu a l’avantage de s’accompagner de toutes les sauces froides et chaudes. Sans arêtes et facile à préparer, ce poisson plait aussi beaucoup aux enfants.

Avez-vous pêché cette espèce ce mois-ci ?
Si oui, cliquez-ici pour nous aider à améliorer notre classement des espèces les plus pêchées.

Infos pratiques

Difficulté:

Période:

toute l'année

Taille minimum:

27 cm

Meilleurs spots

Trouver un pêcheur pour vous accompagner

Prises des membres

Essayez gratuitement tous nos services pendant 10 jours !

Démarrer

Ne ratez pas !

Notre Réseau Social "SurLeFil" :
Prises des membres
Matériel le + utilisé
Conseils et discussions
Où pêcher  : l'info de votre commune
Meilleurs spots
Indices et prévisions
Sorties collaboratives
Laissez un commentaire (0)
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour poster un commentaire.