Essayez gratuitement les services du Club pendant 10 jours !

C'est parti !
Difficulté:

Période:

Toute l'année

Taille minimum:

25 cm

Accueil > Le Mag' > Le sar

Le sar

Pour tout savoir sur la pêche du sar, où le pêcher, quand le pêcher, ses techniques de pêche

Présentation du sar

Poisson de mer ou d’eau saumâtre, le sar est hermaphrodite : il naît mâle et devient femelle à l’âge de 5 ans. Reconnaissable à sa robe éclatante argentée et à son corps ovale comprimé latéralement (particularité commune de la majorité des sparidés dont il fait partie), le sar possède des rayures noires verticales sur les flancs. Au nombre de 7 à 9, ces lignes ont tendance à apparaître plus distinctement lorsqu’il est stressé. A contrario, elles s’estompent chez les plus âgés ou disparaissent très peu de temps après son décès.

Quand pêcher le sar ?

Méfiant, le sar passe beaucoup de temps dans les trous, se sentant en sécurité la journée, il sort de sa tanière la nuit à la recherche de nourriture. C’est au crépuscule que les opportunités de le capturer seront les plus importantes. S’il se pêche toute l’année, il est conseillé de le chasser à la belle saison car, à l’approche du froid, le sar a tendance à migrer vers des profondeurs pouvant aller jusqu’à 30 m pour y trouver une température plus stable.

Tout pour une pêche réussie

Vous recherchez des informations locales fiables ?
Avec Le Club, vous êtes informé des actus de votre commune !

Essayer gratuitement

Où pêcher le sar ?

Abondant tout le long des côtes rocheuses françaises (en Atlantique mais principalement en Méditerranée), le sar de nature curieuse fréquente des postes et des secteurs très différents : zones d'enrochement artificiels, gravières, algues, fonds sablonneux, plages, herbiers, parcs ostréicoles, ports, bassins etc.
Ce sont toutefois les fonds rocheux qu’il affectionne en particulier : il s’y réfugie en période d'inactivité ou en cas d'alerte. Ces mêmes zones battues par les vagues sont recommandées pour la pêche du sar qui profite de l’agitation de la mer pour chasser. Omnivore lorsqu’il est juvénile, carnivore à l’âge adulte, le sar se nourrit principalement de crustacés, de vers, de coquillages et surtout de moules qu’il attaque avec ardeur grâce à sa bouche protractile contenant 8 incisives tranchantes auxquelles peu de proies résistent.

Quelles techniques pour pêcher le sar ?

Particulièrement combatif, notamment pour un poisson de ce poids (moins de 2 kg), le sar se pêche à trou dans les eaux peu profondes, au lancer-ramener de leurres, aussi bien durs que souples, à la mouche, à ligne libre, à la coulée, au flotteur, au broumé, à la palangrotte, à la calée, à soutenir, à la pelote, à l’indienne à la moule emboîtée, en surfcasting ou encore à l’agachon. Vous l’aurez compris, les techniques sont multiples mais, malgré tout, le sar ne se laisse pas si facilement berner. On dit d’ailleurs de lui qu’il « est allé à l’école » et il semblerait qu’il ait particulièrement bien retenu la leçon pour ne pas se faire chasser.
Pour les plus mauvais élèves qui se feraient capturer et dans certains cas exceptionnels : la chair du sar peut devenir étrangement et particulièrement ferme lors d’une situation de stress ce qui la rendrait immangeable.

Avez-vous pêché cette espèce ce mois-ci ?
Si oui, cliquez-ici pour nous aider à améliorer notre classement des espèces les plus pêchées.

Infos pratiques

Difficulté:

Période:

Toute l'année

Taille minimum:

25 cm

Meilleurs spots

Trouver un pêcheur pour vous accompagner

Prises des membres

Essayez gratuitement tous nos services pendant 10 jours !

Démarrer

Ne ratez pas !

Notre Réseau Social "SurLeFil" :
Prises des membres
Matériel le + utilisé
Conseils et discussions
Où pêcher  : l'info de votre commune
Meilleurs spots
Indices et prévisions
Sorties collaboratives
Laissez un commentaire (0)
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour poster un commentaire.