Essayez gratuitement les services du Club pendant 10 jours !

C'est parti !
Difficulté:

Période:

Toute l'année

Taille minimum:

Aucune restriction

Accueil > Le Mag' > Le saint-pierre

Le saint-pierre

Pour tout savoir sur la pêche du saint-pierre, où le pêcher, quand le pêcher, ses techniques de pêche

Présentation du saint-pierre

Avec sa grosse tête, qui représente environ un tiers de son corps latéralement comprimé, et ses nageoires garnies d’épines, le saint-pierre est reconnaissable parmi d’autres. Il se distingue d’autant plus facilement grâce à sa tache noire caractéristique située sur son flanc.
La légende voudrait que celle-ci provienne de l’empreinte du pouce et de l’index de l’apôtre Saint-Pierre (dont il tire le nom !) alors que celui-ci retirait de sa bouche une pièce d'or. L’explication scientifique, quant à elle, affirme que cette tache serviraient d’œil de camouflage pour effrayer les prédateurs.

Quand pêcher le saint-pierre

Bien qu’il se pêche durant toute l’année, le saint-pierre se capture plus facilement d’avril à juillet.
Les chances d’en pêcher sur les fonds côtiers (entre 50 et 150 m) augmentent au lever et au coucher du soleil principalement à partir du mois de juin. Le reste du temps, ce poisson démersal préfère les profondeurs pouvant aller jusqu’à 500 m et devient alors accessible uniquement aux pêcheurs aguerris des grandes profondeurs.

Tout pour une pêche réussie

Vous souhaitez découvir la pêche à moindre coût ?
Avec Le Club, faites-vous accompagner par un passionné !

Essayer gratuitement

Où pêcher le saint-pierre

Le saint-pierre est une espèce que l'on retrouve sur le plateau continental à travers l’ensemble du globe terrestre. Abondant de l’Atlantique Nord à l’Atlantique tropical, il vit également dans le Pacifique Ouest (du Japon à la Nouvelle-Zélande), en Méditerranée et plus rarement en Mer du Nord, Manche, Mer Baltique et Celtique.
Il affectionne particulièrement les fonds de type sablonneux, vaseux et rocheux.

Quelles techniques pour pêcher le saint-pierre

Solitaire, le saint-pierre est un poisson qu’il est rare de rencontrer. Sa présence en trop faible quantité sur les côtes ne pourra donc donner lieu à des recherches spécifiques aussi bien en plongée qu’à la ligne. Il fait ainsi partie des espèces qu’il est préférable de capturer au gré d’un heureux hasard lors de la recherche d’un autre poisson en pêche à soutenir, à la palangrotte, par grande profondeur, au jigging, en dérive ou à la dandine. Néanmoins, le saint-pierre plutôt curieux, n’est pas difficile à convaincre à partir du moment où votre appât passe à sa portée. Vorace mais piètre nageur, sa technique consiste à rester immobile dans le courant et à se laisser dériver lentement vers ses proies qu'il s'efforce d'approcher en se présentant sous son meilleur angle, de face, pour paraître le plus petit possible. Une fois sa proie imprudente atteinte (poissons, crustacés et céphalopodes), il use de son énorme bouche protractile pour aspirer et gober d’un trait ses victimes !

Si le saint-pierre est à son tour imprudent et que vous le capturez, sachez que ce poisson emblématique de la bouillabaisse est extrêmement prisé pour sa saveur délicate, l’une des plus raffinée du marché. Poisson maigre, le divin Saint-Pierre est sain et courtisé par les plus grands chefs et gourmets.

Avez-vous pêché cette espèce ce mois-ci ?
Si oui, cliquez-ici pour nous aider à améliorer notre classement des espèces les plus pêchées.

Infos pratiques

Difficulté:

Période:

Toute l'année

Taille minimum:

Aucune restriction

Meilleurs spots

Trouver un pêcheur pour vous accompagner

Prises des membres

Essayez gratuitement tous nos services pendant 10 jours !

Démarrer

Ne ratez pas !

Notre Réseau Social "SurLeFil" :
Prises des membres
Matériel le + utilisé
Conseils et discussions
Où pêcher  : l'info de votre commune
Meilleurs spots
Indices et prévisions
Sorties collaboratives
Laissez un commentaire (0)
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour poster un commentaire.