Essayez gratuitement les services du Club pendant 10 jours !

C'est parti !
Difficulté:

Période:

Avril à septembre

Taille minimum:

30 cm

Accueil > Le Mag' > Le bar moucheté

Le bar moucheté

Pour tout savoir sur la pêche du bar moucheté, où le pêcher, quand le pêcher, ses techniques de pêche

Présentation du bar moucheté

La langouste rouge n’est plus à présenter tant elle est connue aussi bien pour sa rareté que pour son prix élevé.
Cousine du tout aussi réputé homard, elle s’en distingue notamment par son absence de pinces. Un corps allongé, une carapace orangée bombée et de longues antennes épineuses ; C’est dans sa queue que ce crustacé renferme toute sa richesse car elle contient une remarquable chair goûteuse qui lui vaut son si grand succès.

Quand pêcher le bar moucheté

Brigne, Picate ou encore Picaye, le Dicentrarchus Punctatus est communément appelé le bar moucheté. Ce sont ses nombreuses mouchetures noires dispersées sur le dos, les flancs et les nageoires qui lui ont valu ce nom et qui le différencient de son proche cousin : le bar commun. Il s’en distingue également par une taille plus fine et élancée, de plus grands yeux et une tâche noire visible sur l’opercule.

Tout pour une pêche réussie

Marre de rentrer bredouille ?
Avec Le Club, accédez directement aux coordonnées GPS des meilleurs spots près de chez vous !

Essayer gratuitement

Où pêcher le bar moucheté

Plus rare et méridional que le bar commun, le bar moucheté a une aire de répartition limitée qui s’étend du nord du golfe de Gascogne à la Méditerranée en passant par l’Atlantique, le sud de l’Irlande jusqu’à l’Afrique de l’ouest (Maroc ; Sénégal ; Iles du Saloum) et plus rarement en Manche.
Grégaire, il se déplace en bandes serrées et à faible distance de la côte et de la surface. À la recherche de crustacés (crevettes et petits crabes), mollusques (calamars, seiches etc.) et petits poissons, ses quêtes se repèrent facilement grâce aux nombreux oiseaux marins qui tournoient au-dessus des bancs. Malgré une nette préférence pour les eaux écumeuses, on le rencontre également dans les enrochements qui constituent de fructueux terrains de chasse ainsi que dans les fonds sablonneux ou vaseux. Affectionnant les eaux peu profondes de 0 à 15 mètres (excepté pour les spécimens les plus gros et âgés) et bien oxygénées, le bar moucheté supporte de grandes variations de salinité, il n’est donc pas rare de le trouver en estuaire et en étang saumâtre.

Quelles techniques pour pêcher le bar moucheté

Chasseur très actif, le bar moucheté se prend facilement aux trains de plumes, aux leurres de petite taille, ainsi qu’à la ligne, au lancer-ramener, au buldo et en traîne lente. Ce poisson mord également volontiers en surfcasting grâce à de petits morceaux d’encornets et gravettes blanches.
Vaillant combattant, le bar moucheté n’hésite pas à se débattre en effectuant des rushs parallèles au rivage et abords d’une vague même à faible profondeur. Pour en arriver à bout, il faudra vous battre : ne soyez toutefois pas pour autant barbare avec le bar moucheté, vous devez vous réjouir de ce « combat » et non le subir.

Avez-vous pêché cette espèce ce mois-ci ?
Si oui, cliquez-ici pour nous aider à améliorer notre classement des espèces les plus pêchées.
Photos

Infos pratiques

Difficulté:

Période:

Avril à septembre

Taille minimum:

30 cm

Meilleurs spots

Trouver un pêcheur pour vous accompagner

Prises des membres

Essayez gratuitement tous nos services pendant 10 jours !

Démarrer

Ne ratez pas !

Notre Réseau Social "SurLeFil" :
Prises des membres
Matériel le + utilisé
Conseils et discussions
Où pêcher  : l'info de votre commune
Meilleurs spots
Indices et prévisions
Sorties collaboratives
Laissez un commentaire (0)
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour poster un commentaire.