L'anguille de rivière

Avez-vous pêché
cette espèce ce mois-ci ?

Si oui, cliquez ici

L’anguille figure parmi les poissons les plus agiles et insaisissables. Malgré ses atouts, elle fait partie des espèces menacées ; pour une pêche responsable, il vaut mieux avoir quelques notions sur cette espèce, connaître la technique de pêche associée ainsi que les règlementations en vigueur.

Comment reconnaître une anguille ?

L’anguille est une espèce de poisson serpentiforme d’où son nom en latin « anguis » qui signifie serpent. Sa partie antérieure est circulaire tandis que la section caudale est aplatie. Son corps est recouvert d’une peau lisse et enrichie de mucus. Les écailles n’apparaissent que tardivement. Les yeux d’une anguille sont ronds. Elle possède une bouche terminale avec une mâchoire proéminente.

Dépourvue de nageoires pelviennes, l’anguille n’est dotée que de petites nageoires pectorales et de longues nageoires dorsales, anales et caudales. Celles-ci se rejoignent au niveau de la queue.

L’anguille peut mesurer jusqu’à 1,50 m de longueur pour 3 kg, mais la taille moyenne est comprise entre 40 à 60 cm. Il est exceptionnel de voir un mâle mesurer plus de 45 centimètres de longueur.

Comment se déroule le cycle biologique d’une anguille ?

Les anguilles vivent en eau douce et se reproduisent en mer. A leur naissance, elles sont encore des larves leptocéphales. Elles ont une forme allongée (environ 5 mm) et sont aplaties latéralement. Ce qui leur permet de traverser l’océan en se laissant porter par les courants. Cela peut durer entre 1 à 2 ans. Pendant ce temps, elles se nourrissent de plancton.

Lorsqu’elles atteignent les continents, les larves se transforment en civelles. Elles mesurent alors entre 5 et 6 centimètres. Leur périple se poursuit dans les eaux douces et les estuaires dans lesquels ils peuvent vivre jusqu’à 10 voire 20 ans pour les femelles. C’est dans ces eaux là que leur peau se pigmente et devient jaune.

Les anguilles prennent une couleur argentée, généralement en automne, lorsqu’elles ont assez de réserves (20% de la masse corporelle) pour retourner en mer. Ainsi, la métamorphose se manifeste par des yeux plus gros pour une meilleure visibilité dans les profondeurs de la mer, une robe plus sombre et argentée pour bien se fondre dans son environnement et enfin des neuromastes laissant apparaitre une ligne latérale.

Durant le trajet, mâle et femelle ne se nourrissent pas. La reproduction se déroule particulièrement au mois de mars à 400 voire 700 mètres de profondeur. Le nombre d’œufs est estimé à 1 million par kilo de femelle.

À la une en ce moment:

Je me suis fait voler 2000€ de matériel de pêche dans ma voiture : suis-je assuré ?

La réponse ici

Où peut-on en trouver ?

Si certaines anguilles arrivent à remonter les fleuves, d’autres se contentent de rester dans les eaux saumâtres. L’anguille jaune est active la nuit et est capable de sortir de l’eau et de survivre le temps qu’elle rejoigne d’autres milieux aquatiques à de très courtes distances, et ce, grâce son mucus et à son orifice branchial plus étroit.

Ce qu’il faut savoir sur la pêche de l’anguille

L’anguille se nourrit de larves d’insectes, de petits poissons, de crustacés ou encore de vers qu’elle retrouve dans la vase. Vous pouvez donc l’appâter avec des lombrics ou encore de petits poissons avec la méthode de pêche à fond.

En France, la pêche de l’anguille est ouverte à partir du premier samedi de juin au troisième samedi de mars dans les eaux navigables. Pour les eaux non navigables, c’est du premier samedi de juin au 31 septembre. Dans les lacs, la pêche peut commencer le premier samedi de juin jusqu’au troisième samedi de mars. À noter que l’autorisation de pêche sur les anguilles argentées et les civelles est strictement réglementée et varie en fonction de la zone de gestion et du type de pêche.

Laissez un commentaire (0)
Inscrivez-vous ou pour poster un commentaire.

On a essayé pour vous

World Carp Classic 2019 : Découvrez le parcours de l’équipe Dometic !

La « World Carp Classic » a eu lieu cette année en France à Madine du 23 au 28 septembre 2019. Elle réunissait des pêcheurs expérimentés venus du monde entier pour...

Découvrez les nouveautés Mercury Marine France 2019/2020

A l'occasion du Grand Pavois 2019 Mercury jouait à domicile puisque son siège français est situé à La Rochelle à quelques centaines de mètres du salon. Présent en force sur...

Découvrez le Grand Pavois Fishing avec SUZUKI MARINE en vidéo !

UN CONCEPT UNIQUE ! Ouvert aux marques de bateaux, de matériels de pêche, d'électronique, le Grand Pavois Fishing est une épreuve promotionnelle qui souhaite valoriser une pêche de loisirs dite sportive et...

Le secret pour pêcher des seiches et des calamars !

Vous avez décidé de capturer des calamars ou des seiches et le choix du leurre, calamarette ou turlutte vous turlupine ? C’est normal ! Les stars de l’automne n’attendent que vous,...

Étude innovante : la pêche récréative avec les scientifiques de STARESO

A travers son volet halieutique, STARESO collabore étroitement depuis 20 ans avec les pêcheurs, scientifiques et gestionnaires, au suivi des ressources de la pêche en Corse, incluant des études de la...

Nouveaux combinés FURUNO : pensés pour les pêcheurs !

A l’occasion du Grand Pavois Fishing, le leader mondial de l’électronique de navigation propose des packs « sportfishing » comprenant les nouveaux combinés GPS GP1871F et GP1971F : des solutions abordables...

Comment assurer son matériel de pêche ?

Cet été, le Cabinet ADAM Assureur Maritime et ComptoirDesPêcheurs.com vous proposent une assurance sur mesure pour protéger votre matériel de pêche contre les accidents ou les vols !...