Découvrez les meilleurs spots de France !

Voir la vidéo

Découvrez les meilleurs spots de France !

Voir la vidéo
Difficulté:

Période:

Taille minimum:

La carpe

La carpe est un poisson discret et futé qui affectionne les étangs, les lacs et les rivières ensoleillés. En France, il fait partie des poissons d’eau douce les plus convoités des pêcheurs. Pour traquer ce poisson blanc, il est important de bien le connaitre. Ces quelques points importants concernant son anatomie, son comportement ainsi que le choix des appâts vous seront utiles pour pêcher la carpe.

Description de la carpe

Du nom scientifique Cyprinus carpio, la carpe est un poisson d’eau douce de la famille des Cyprinidae. Le corps de ce poisson a une forme allongée et a un aspect visqueux. Sa peau est totalement recouverte d’écailles que l’on appelle « cycloïdes ». Ce type d’écailles, qui est caractéristique des poissons blancs, a pour particularité d’être fin et souple. La bouche de la carpe est légèrement arrondie et entourée de quatre barbillons, dont deux longs et deux courts. La carpe se sert de ces barbillons pour trouver sa nourriture lorsqu’elle se retrouve en profondeur. Elle possède une nageoire dorsale et une nageoire caudale servant de gouvernail et leur permettant de se déplacer. Sa nageoire dorsale est relativement longue et est constituée de rayon épineux. La couleur de son ventre est la plupart du temps verte ou jaune. Son dos est brun tandis que les flans sont dorés.

Comportement de la carpe

La carpe est un poisson particulièrement méfiant qui évolue dans les eaux calmes à courant lent. Les étangs, les rivières ainsi que les lacs représentent son environnement. C’est un animal de nature grégaire. En d’autres termes, elle vit en groupe comportant des individus de taille plus ou moins égale à l’exception des plus gros sujets qui préfèrent vivre en solitaires. Ayant une préférence pour les eaux à fond sablonneux et vaseux, la carpe apprécie particulièrement rester en profondeur. Elle affectionne également les espaces comportant des obstacles naturels tels que les rochers, les herbes aquatiques hautes pour se dissimuler de ses prédateurs. Pendant les saisons chaudes, en particulier en été, la carpe est très active. En hiver, la baisse de la température fait qu’elle est peu active, voire complètement inactive, et reste enfouie dans la vase.

À la une en ce moment:

Promotion de printemps : les meilleures annexes du marché à petit prix ça vous tente ?

en savoir plus

Alimentation de la carpe

Poisson omnivore, la carpe n’est pas très sélective en ce qui concerne son alimentation. Elle se nourrit d’algues, de jeunes pousses, de graines de plantes aquatiques ou encore de débris végétaux. Son régime alimentaire est également constitué d’invertébrés : vers de terre, larves d’insectes, petits mollusques. De temps en temps, elle mange aussi des alevins. Pour trouver sa nourriture, elle parcourt les fonds et fouille la vase. Il faut savoir que la température modifie l’appétit de la carpe. En effet, lorsque la température descend au dessous de 8°, elle s’alimente très peu, voire pas du tout. De même quand la température monte au dessus de 20°, la carpe mange moins.

Appâts et technique pour pêcher la carpe

Le carpiste a l’embarras du choix quant aux appâts qui leur serviront à pêcher la carpe. L’appât classique, et sans doute le plus utilisé, est le maïs. Polyvalent et efficace sur les poissons blancs, le maïs donne d’excellents résultats. La bouillette est également un appât de choix qui a depuis longtemps fait ses preuves. De forme ronde et dans différents diamètres, c’est un appât efficace constitué d’un mélange de farines (farine de blé, farine de poisson…). Les graines telles que le lupin et la noix tigrée peuvent aussi être utilisées pour la pêche de la carpe. Pour les appâts naturels, le carpiste utilise essentiellement les vers, les asticots, mais aussi les larves. En ce qui concerne la technique efficace pour pêcher la carpe, il y a la technique du cheveu. En quelques mots, l’appât n’est pas accroché directement sur l’hameçon, mais sur une boucle.

Avez-vous pêché cette espèce ce mois-ci ?
Si oui, cliquez-ici pour nous aider à améliorer notre classement des espèces les plus pêchées.
Laissez un commentaire (0)
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour poster un commentaire.

On a essayé pour vous

Ne passez pas à côté des offres Valiant !

Remises spéciales Printemps sur une sélection de modèles Valiant dans les séries Sport et Classic 500, 550, 580 et 630. Découvrez toutes les offres par modèles chez votre revendeur Valiant le...

Coup double sur la gamme portable Suzuki Marine : Petit prix et consommation réduite !

Jusqu'au 31 mai 2019 profitez de promotion jusqu'à -25% sur la gamme portable ! Découvrez les 4 technologies des moteurs portables Suzuki qui permettent d'économiser jusqu'à 45% la consommation du...

Le financement plaisance facilité avec APRIL Marine

L’acquisition d’un bateau représente un investissement important. APRIL Marine, courtier en financement, compare et négocie parmi plusieurs offres de ses partenaires financiers, et vous propose la meilleure solution de financement en...

L’assurance plaisance avec APRIL Marine

Vous êtes propriétaire d’un bateau à moteur, d’un voilier ou d’un jet-ski, neuf ou d’occasion et vous cherchez une assurance plaisance ? APRIL Marine vous propose d’être assuré en responsabilité civile ou...

5 règles d’or pour pêcher un carnassier

La pêche n’a pas toujours pour but ultime de battre son record personnel ou d’attraper le poisson trophé du plan d’eau. Parfois vous voulez juste de l’action et du poisson !...

Mercury rachète votre ancien moteur de bateau !

Pour l’achat d’un moteur hors-bord Mercury de 50 cv 4 temps, Mercury reprend votre ancien moteur pour 1 960 € (1 ) quels que soient sa marque, sa puissance et son...

Coupe du monde féminine Carpe : Découvrez l’équipement de l’équipe de France !

Début juin aura lieu la première coupe du monde féminine carpe, un événement que prépare sans relâche la première équipe féminine Carpe de France avec l’aide de ses partenaires......