Essayez gratuitement les services du Club pendant 10 jours !

C'est parti !
Difficulté:

Période:

été

Taille minimum:

12 cm

Accueil > Le Mag' > Le bogue (ou Boops Boops)

Le bogue (ou Boops Boops)

Pour tout savoir sur la pêche du bogue, où le trouver, quand le pêcher, ses techniques de pêche et le matériel nécessaire.

Présentation du bogue

Le bogue est l’un des poissons les plus abondants en Méditerranée mais aussi l’un des moins appréciés.
Mal-aimé de la famille des Sparidés, lorsque les pêcheurs capturent un « boops boops », c’est généralement un « Oups ! » qui leur échappe !
Avec son corps fusiforme allongé et comprimé latéralement, sa couleur bleue sur le dos, argenté sur les flancs et ses yeux particulièrement grands proportionnellement à sa taille (il peut atteindre une longueur de 40 cm) : le bogue a la réputation d’être malodorant et rempli d’arrêtes.
Victime de sa mauvaise réputation, conservé très frais et vidé dès sa sortie, sa chair réserve pourtant quelques agréables surprises.

Quand pêcher le bogue

L’activité du bogue diffère en fonction des saisons. Au début du printemps, c’est au large, par mer calme, que se trouve le bogue. Ce n’est qu’une fois le soleil tombant qu’il se rapproche alors des côtes pour regagner la pleine mer et les eaux profondes à l’aube. Durant les mois les plus chauds, il est beaucoup moins rare de le rencontrer près des côtes, à toute heure et à tout moment de la journée comme de la nuit !

Tout pour une pêche réussie

Vous n'avez pas envie d'attendre 2 heures le poisson ?
Avec Le Club, trouvez le meilleur moment pour votre sortie !

Essayer gratuitement

Où pêcher le bogue

Le bogue est abondant dans l’océan Atlantique, jusqu’au Golfe de Gascogne et en Méditerranée ainsi qu’en mer Noire. Il est cependant constaté une exceptionnelle concentration aux abords de la Tunisie ainsi que des îles de Sicile et Malte.
Pour le pêcher, il vous faut chercher « entre deux eaux » : ni trop près du fond, ni tout à fait à la surface. Espèce semi-démersal, ce poisson vit au-dessus du plateau continental sur tous les fonds jusqu’à 300 m (voire plus !).
Observé sur différents types de substrats, les fonds rocheux, vaseux, sablonneux recouverts d’algues ou les herbiers de posidonie semblent parfaitement lui convenir.
En bancs composés de plusieurs milliers de spécimens, le bogue omnivore se déplace généralement de la pleine mer à la côte, du fond à la surface, à la recherche d’algues, d’éponges, de particules végétales ou d’invertébrés présents en suspension dans l’eau.

Quelles techniques pour pêcher le bogue

Outre certaines exceptions, lors d’une partie de pêche en famille avec des enfants ou d’une pêche initiatique, il est rare de rechercher le bogue de manière spécifique.
Auquel cas, ce dernier se prend au flotteur, au lancer-ramener de leurres durs et souples, au buldo et à la tirette, en traine lente, à la palangrotte, au filet à trémail et lamparo etc. En somme, le bogue, vorace et gourmand ne se laisse généralement pas prier ! Cela peut d’ailleurs être de bon augure car le bogue représente un excellent appât pour attirer loups, dentis, espadons et thons. Et si c’est plutôt pour votre propre estomac que vous préférez le réserver, sachez qu’en friture, après une bonne marinade, le bogue à bon goût !

Avez-vous pêché cette espèce ce mois-ci ?
Si oui, cliquez-ici pour nous aider à améliorer notre classement des espèces les plus pêchées.

Infos pratiques

Difficulté:

Période:

été

Taille minimum:

12 cm

Meilleurs spots

Trouver un pêcheur pour vous accompagner

Prises des membres

Essayez gratuitement tous nos services pendant 10 jours !

Démarrer

Ne ratez pas !

Notre Réseau Social "SurLeFil" :
Prises des membres
Matériel le + utilisé
Conseils et discussions
Où pêcher  : l'info de votre commune
Meilleurs spots
Indices et prévisions
Sorties collaboratives
Laissez un commentaire (0)
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour poster un commentaire.