Essayez gratuitement les services du Club pendant 10 jours !

C'est parti !
Difficulté:

Période:

mai à août

Taille minimum:

aucune

Accueil > Le Mag' > La vielle

La vielle

Pour tout savoir sur la pêche de la vieille, où la trouver, quand la pêcher et ses techniques de pêches.

Présentation de la vieille

La vieille, Labrus berggylta en latin ou Ballan wrasse en anglais, appartient à la famille des Labridés. Avec les quelques 500 espèces différentes qui la composent, il s’agit de l’une des plus grandes familles de poissons.
Pouvant mesurer jusqu’à 65 cm pour un poids maximal de 3,5 kg, la vieille commune possède une particularité distinctive : les couleurs et dessins de sa robe diffèrent selon son environnement, son stade de développement ou encore son état émotionnel ! La vieille présente donc une intéressante polychromie allant du brun au rouge en passant par le vert. Elle se reconnaît également à ses lèvres très épaisses, ses incisives carénées, ses grandes écailles et son corps massif comprimé latéralement.

Quand pêcher la vieille

La vieille se capture de préférence à la saison chaude, entre mai et août, période à laquelle elle se rapproche des côtes. Quant à son activité, elle varie en fonction de la journée : c’est une espèce uniquement diurne. En début de journée, à marée montante jusqu’à la pleine mer, vous aurez toutes les chances de la rencontrer car c’est à ce moment qu’elle part à la chasse notamment de crustacés et coquillages. Elle écrase alors leurs coquilles et carapaces à l’aide de ses puissantes mâchoires dotées de longues dents pharyngiennes.
À marée descendante, ou par mer calme, la vieille commune se réfugie dans une faille, sous une pierre ou entre les algues. La nuit, au repos, elle a la particularité de se poser sur le sédiment et de se coucher sur le flanc, ce qui la rend particulièrement vulnérable, notamment aux yeux du congre qui raffole de la vieille.

Tout pour une pêche réussie

Vous n'avez pas envie d'attendre 2 heures le poisson ?
Avec Le Club, trouvez le meilleur moment pour votre sortie !

Essayer gratuitement

Où pêcher la vieille

On rencontre la vieille commune dans les eaux de la Méditerranée occidentale, de l’océan Atlantique, de la mer du Nord, de la Manche et ce, jusqu’à la partie ouest de la mer Baltique.
A une profondeur pouvant aller jusqu’à 50 m, la vieille affectionne les fonds rocheux et récifs, les herbiers, les laminaires et les algues. Exploitant ses capacités de mimétisme : elle aime se camoufler et se confondre avec son habitat.

Quelles techniques pour pêcher la vieille

La vieille étant un poisson de roche, il faut la chercher au fond ou dans les failles. Pour cela, plusieurs techniques s’offrent à vous : pêche au flotteur, palangrotte, à soutenir, à la dérive, au lancer-ramener de leurres durs ou souples, à la traine lente en profondeur etc.
En terme d’appâts, préférez les moules, crabes, arénicoles, crevettes ou calamars.
Prenez garde, la touche est souvent explosive. Quand la vieille mord, envoyez un gros ferrage et bridez fermement car elle n’a qu’un but : rejoindre au plus vite un refuge. Auquel cas, si vous ne réagissez pas rapidement et ne prenez pas de vieille, c’est le jeûne assuré !

Avez-vous pêché cette espèce ce mois-ci ?
Si oui, cliquez-ici pour nous aider à améliorer notre classement des espèces les plus pêchées.

Infos pratiques

Difficulté:

Période:

mai à août

Taille minimum:

aucune

Meilleurs spots

Trouver un pêcheur pour vous accompagner

Prises des membres

Essayez gratuitement tous nos services pendant 10 jours !

Démarrer

Ne ratez pas !

Notre Réseau Social "SurLeFil" :
Prises des membres
Matériel le + utilisé
Conseils et discussions
Où pêcher  : l'info de votre commune
Meilleurs spots
Indices et prévisions
Sorties collaboratives
Laissez un commentaire (0)
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour poster un commentaire.