La pêche du bar aux leurres souples

Les révolutionnaires LS (abréviation usuelle pour qualifier les Leurres Souples) font depuis désormais une vingtaine d’années un véritable carton tant ils sont efficaces ! Polyvalents et pouvant être utilisés à toutes les profondeurs, ils sont très utiles pour traquer ce redoutable carnassier dans tous ses habitats. Encore faut-il savoir les utiliser. Vous pouvez consulter cet article afin de connaître les différents montages et techniques associés à cette pêche.

Pêcher au leurre souple à la dérive.

Les bars sont friands des endroits où ils peuvent guetter leurs proies dans les rochers. Les biotopes développés dans ces structures (hauts fonds, tombants, épaves…) sont riches et attirent une faune dont le bar se nourri bien volontiers. Les leurres souples ne sont eux-mêmes pas muni d’hameçons mais sont fait pour être montés sur une tête plombée qui elle possède un hameçon. (Montage sur la TP). L’hameçon se retrouve au dessus du leurre, ce qui fait que quand le leurre tape le fond, l’hameçon ne s’accroche pas.
L’originalité et la structure de ces leurres font qu’ils s’adaptent parfaitement à la pêche dans les endroits difficiles d’accès. Là où les leurres durs et les montages classiques échouent en s’accrochant, le leurre souple réduit considérablement le risque de perte et permet une pêche au plus près des rochers intéressants. Le montage texan étant celui qui évite le plus d’accrochage. La pêche s’en est retrouvée considérablement améliorée depuis l’apparition de ces leurres.

Le leurre souple s’utilise principalement en dérive. Il s’agit de passer au dessus du spot en faisant passer le leurre au plus près des structures. Il faut pouvoir donc sentir ce qu’il se passe au bout de la ligne à tout moment pour éviter les ennuis. Une fois le leurre au fond, il faut l’animer en tirant avec le scion de la canne. Alternez entre des grands mouvements amples en redescendant doucement, toujours en contact avec le leurre, et d’autre petits mouvements plus saccadés qui pourraient décider le bar à attaquer. Quelles que soient les techniques utilisées, il ne faut jamais hésiter à se remettre en question et à changer, de spot, de leurre ou de technique si le poisson ne mord pas.

Pêcher au lancer au leurre souple.

Certains pêcheurs utilisent le leurre souple comme un leurre dur. Cela leur permet d’atteindre des endroits difficiles d’accès, notamment depuis le bord, mais également de sonder plusieurs couches d’eau afin de dénicher celle dans laquelle les bars sont actifs. Il s’agit donc de lancer le leurre, d’attendre plus où moins longtemps en fonction de la couche d’eau que l’on veut atteindre (on peut même pêcher au fond), et de le remonter en donnant des coups de scion erratiques de manière à exciter les carnassiers.

La difficulté de cette technique réside essentiellement dans le fait qu’il est difficile de garder contact avec le leurre en permanence pour soit ferrer le poisson, soit éviter d’accrocher.

À la une en ce moment:

Vous cherchez un moteur qui ne consomme rien ?

Ils ont réduit la consommation jusqu’à 45% !

en savoir plus

Montage :

En terme de montage, la pêche au leurre souple est similaire à celle de la pêche au lancer en leurre dur. Il convient de fixer un bas de ligne d’environ 1,50m à la tresse avec un nœud de raccord. Afin d’éviter de refaire des nœuds à chaque changement de leurres, ce qui peut être fastidieux si le vent est de la partie, on peut fixer une agrafe à l’extrémité du bas de ligne.
Certains pêcheurs vous dirons que le leurre sera moins pêchant… A vous de vous faire votre avis !

Matériel :

Canne :
Tout pêcheur dira que plus le matériel est léger, plus la pêche est amusante et surtout meilleure. Si vous voulez pêcher un bout de temps sans souffrir de crampes, il convient donc de prendre une canne assez légère (300gr max) avec une puissance de lancer comprise entre 10g et 40g.
La puissance de lancer désigne le grammage optimal des leurres que vous pourrez lancer avec votre canne. Ainsi vous lancerez mieux des leurres compris entre 10 et 40 grammes.
La longueur de la canne ne doit pas être trop importante sous peine de ne plus animer le leurre correctement. Au delà de 2m50, cela se compliquera pour vous.

Moulinet :
Pour une pêche agréable, il faut également un moulinet adapté. Un 4000 ou 3000 suffisent.

Fil :
Pour que le fil soit toujours en tension, il faut adapter la tresse au spot. Plus le courant est important, plus la tête plombée du leurre devra être lourde. Plus la tresse est épaisse, plus elle prend le courant. Il faut donc trouver un juste milieu entre la résistance de la ligne, la prise qu’a le courant sur la ligne, et le grammage de la tête plombée.
Cette recette savante n’est jamais parfaite et le but du pêcheur est de trouver la sienne. Cependant, le Comptoir des Pêcheurs vous donne une idée du montage « classique ».
Nous vous conseillons de mettre une tresse en 13/100ème sur votre bobine et de mettre un bas de ligne en fluorocarbone 30/100ème.

Leurres :
Les Shads (+++++) :
Les shads sont les leurres les plus communs, et souvent les plus pêchant car ils sont plus faciles à manier. Ce sont des leurres en plastique plus ou moins souple munis d’une nageoire caudale qui vibre de droite à gauche avec le courant. Cette ondulation émet des vibrations qui excitent le bar. Plus le courant est important, moins la caudale du shad devra être souple. N’hésitez pas à varier les couleurs, les tailles et la souplesse des leurres !
Le montage texan est fait de telle sorte que l’hameçon est rentré dans le shad et ne sort que quand un poisson mord.

Les Slugs (++++):
Les Slugs sont également utilisés pour la pêche au bar. Ce sont des leurres souples sans nageoire caudale et imitent plus ou moins bien des anguillons ou des lançons.
Ils peuvent permettre d’attraper de gros bars qui raffolent de lançons. A ne pas utiliser dans de forts courants car leur ondulation s’estompe et n’attire plus les bars.

Les Worms : (++)
Comme leur nom l’indique, les worms imitent des vers marins. Ils sont donc très souple, longs est assez fins. Ils peuvent cependant être munis d’une « nageoire » en forme de grub. C’est à dire une queue plus ou moins plate en forme de tir-bouchon.

Commentaires

2 commentaires

QR7
Le 29/11/2018 à 12:52
Merci bcp pour l'information, mais je voudrais savoir les bons coins pour pecher sur Pornic SVP
 
Pat
Le 26/10/2016 à 17:13
Merci pour toute ses informations très utiles sur les leurres souples ainsi que toutes les infos sur la canne le fil et tous les renseignements qui suivent à très bientôt à vous et tous les amoureux de la pêche . Patrick
 
Laissez un commentaire (2)
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour poster un commentaire.

On a essayé pour vous

Le meilleur leurre pour pêcher les sparidés ?

À mi-chemin entre le jig et l’Inchiku, la Candy Shrimp développée en France par Fiiish est un leurre destiné à la pêche des sparidés : simple d’utilisation et facile à apprivoiser,...

Cadeau : Votre été COOL avec les accessoires Dometic offerts !

Pour célébrer l’Eté, Dometic vous offre des accessoires à clipser sur l’une des glacières de la gamme Cool ICE CI pour profiter des beaux jours en toute sérénité !...

Comment assurer son matériel de pêche ?

Cet été, le Cabinet ADAM Assureur Maritime et ComptoirDesPêcheurs.com vous proposent une assurance sur mesure pour protéger votre matériel de pêche contre les accidents ou les vols !...

GlobeXplorer : découvrez les tablettes tactiles ultra robustes compatibles avec Navionics !

Entreprise Française réputée dans les GPS de voyage mais aussi dans l’industrie, GlobeXplorer développe depuis 2005 des solutions pour faciliter vos déplacements en mer et à terre. Les tablettes GlobeXplorer ultra...

PAFEX : découvrez les épuisettes fabriquées en France depuis plus de 40 ans !

Le légendaire fabricant Français ne s’est jamais porté aussi bien depuis 1978. A l’occasion du salon EFTTEX, nous avons eu l’occasion de prendre en main et d’essayer différentes gammes d’épuisettes qui...

Quel sera le leurre souple de l'été 2019 ?

... C’est peut être en Bretagne que vous trouverez la réponse à cette question. Croisement entre le légendaire Black Minnow et le non moins célèbre Crazy Sand Eel, c’est avec un...

7 astuces innovantes pour réussir votre pêche cet été !

Avec plus de 4 millions de pêcheurs, la France est un des pays les plus attractif et diversifié pour pratiquer notre passion. Pour satisfaire les 2.6 millions de pêcheurs en mer...