L'étrille

L'étrille
Période de pêche :Avril à septembre
Taille minimale :12 cm
Difficulté :

L'étrille est un crabe très recherchée. Sa chair est excellente et s'apparente à celle du homard. A marée basse, il se cache sous les pierres. On peut le débusquer en bougeant la pierre ou en la soulevant.

Comment reconnaître l'étrille ?

Tous les crabes, y compris le tourteau, possèdent une carapace lisse, à l'exception de l'étrille justement. Premier moyen de discrimination. Seule l'étrille se couvre d'une cuirasse rugueuse, très facile à reconnaître au toucher, même à la vue.
Sa configuration générale est sensiblement celle du crabe ordinaire, à cela près que l'étrille est pourvue, à l'arrière de sa carapace, de quatre pattes natatoires plates, deux de chaque côté, et que ses deux pinces antérieures, dentelées comme celles du homard, sont d'une mobilité étonnante.

Où pêcher l'étrille ?

L'étrille vit essentiellement sur les côtes rocheuses de la Manche et de l'Atlantique.
Tandis que le crabe vulgaire vit généralement sur le sable, où d'ailleurs il pullule, dans la mesure où précisément on en fait fi, l'étrille ne se rencontre jamais que sur des fonds rocheux, plats le plus souvent, et toujours pourvus d'herbes marines, particulièrement de varechs courts.

Tout pour une pêche réussie

Vous souhaitez découvir la pêche à moindre coût ?
Avec Le Club, faites-vous accompagner par un passionné !

En savoir plus

Quand pêcher l'étrille ?

La pêche à l'étrille se déroule de mars à septembre.
Sur la plupart des côtes de France, ces fonds rocheux ne se découvrent guère qu'en très fortes marées, par conséquent aux environs de la nouvelle et de la pleine lune. L'étrille étant peu nomade et ne se renouvelant donc point pour un emplacement considéré, on aura intérêt à entrer en campagne (sous-marine) les deux ou trois jours qui précèdent chaque lunaison et chacun de ses pleins : c'est presque à coup sûr dans les premiers jours où la mer commence à ?bien découvrir? que l'on remportera les victoires les plus nombreuses.
La pêche à l'étrille exigeant un large découvert des zones marines, on ne pourra jamais l'entreprendre que deux heures avant la basse eau, quitte à continuer la cueillette dans la première demi-heure du flux au plus tard.

La technique de pêche

On retiendra que, dès assèchement des plateaux, l'étrille, se sentant au sec, donc quelque peu désarmée en raison de la surprenante rapidité de sa nage, s'empressera de se réfugier dans le premier abri venu : soit dans les anfractuosités d'un rocher, soit sous de larges pierres plates d'un diamètre oscillant entre 20 et 30 centimètres en général. Cette particularité dictera le choix de l'instrument de travail le mieux approprié : le croc. Un croc emmanché d'un bout de bois que le pêcheur tiendra constamment à la main et qui lui servira à arracher l'étrille à son trou, le plus souvent à soulever les pierres sous lesquelles elle se sera nichée. À la rigueur, un simple tisonnier de cuisine fera l'affaire, sans suppléer toutefois aux multiples services que rendra le crochet.
La méthode la plus sûre consiste à retourner ces pierres d'un coup sec, en direction de la mer ou latéralement, pour débusquer plus vite votre gibier, jamais par devers soi, pour éviter de recevoir la pierre sur le pied. Il faut cependant se garder de laisser retomber le caillou sur sa base, opération qui risquerait d'écraser une étrille incertaine du sens de sa fuite. Presque toujours, l'étrille ainsi délogée s'enfuit aussitôt, se dépêchant de rallier la mare ou le ru le plus proche, animée d'un subtil instinct de conservation et d'une étonnante rapidité de mouvements.
Il est nécessaire de faire très vite pour la ramasser, et beaucoup plus que vous ne le pensez. Les professionnels ou les amateurs entraînés, par conséquent endurcis, n'hésitent jamais à coiffer l'étrille à pleine main, au risque d'une pinçure. Les débutants pourront s'initier à cet utile mode de capture en se gantant de gros cuir, ce qui fait toujours bien rire les marins. Les timorés ne manquent pas de doubler leur croc, ou leur tisonnier, d'une paire de pincettes de cheminée, curieuse transposition neptunienne de leur attirail culinaire. D'autres se munissent d'une épuisette, dont ils se servent pour emprisonner l'étrille sans danger. Mais ces complications retardent toujours la capture du crustacé ? quand elles ne favorisent pas en fait sa fuite.

Le matériel de pêche

Les outils généralement utilisés sont :
- Un croc (ou un crochet) pour retourner les pierres sans se baisser,
- Des gants de rosier ou une paire de pincettes de cheminée pour se saisir de l'étrille sans se blesser,
- Une épuisette pour pêcher l'étrille en mare peu profonde,
- Une hôte ou un panier pour conserver sa pêche sur soi.

Limitations de pêche

Avant de repartir avec votre pêche, vérifier que vos étrilles sont bien dures : les meilleurs sont celles qui sont bien pleines. Elles sont généralement assez foncés, et leur carapace présente parfois des ?épibiontes?, c'est à dire des algues, vers ou autres organismes qui ont eu le temps de s'y fixer entre deux mues. En revanche, les crabes qui viennent de muer sont encore un peu mous, ou très "blancs". Dans cet état ils sont vides : il faut les laisser pour une prochaine fois !
Laissez de préférence les femelles, et ne gardez que quelques gros individus mâles, juste ce qu'il faut pour vous régaler (3 ou 4 par personne suffisent en général).

Avez-vous pêché cette espèce ce mois-ci ?
Si oui, cliquez-ici pour nous aider à améliorer notre classement des espèces les plus pêchées.

Comment réussir votre pêche ?

- Découvrez des milliers de spots de pêche
- Profitez de tous nos indices et prévisions
- Rejoignez la première communauté de pêcheurs en France

Entrer dans le Club
5 commentaires
mic
Le 02/06/2016 à 16:50
OK avec pecheapied...surtout remettre les pierres en place..et n'hesitez pas a le dire a vos
voisins de peche
 
Loulou
Le 21/04/2016 à 14:45
Bonjours, hier j'ai péché 7 etrilles assez grosses ( bien sûr que des mâles) moi je peche á la balance . L'année dernière j'ai péché 23 etrilles en une journée .
J'aime beaucoup pêcher .
 
Enzo
Le 17/04/2016 à 12:57
Je m'appelle ENZO j'ai 11ans et j' pêcher une étrillé de 11,5 à l'île de ré
 
Al
Le 11/04/2016 à 08:17
12,5cm
 
pecheapied-calvados
Le 07/04/2016 à 17:55
La réglementation de la pêche à pied de l'étrille n'est pas basée sur une taille minimale de 12 cm....heureusement pour les pêcheurs! En Normandie, la taille réglementaire est actuellement à 6,5 cm (2016) et la pêche est possible toute l'année (sauf arrêté local stipulant le contraire), même si certaines périodes sont toujours plus propices que d'autres.
Pensez bien par contre à remettre les pierres soulevées en place ensuite, il en va de la pérennité de cette pêche
www.pecheapied-calvados.com
 
Laissez un commentaire (5)
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour poster un commentaire.
Partagez vos photos et vos vidéos
Partagez votre passion, vos techniques et vous plus belles prises !
► Ajouter une photo
Articles liés
On a essayé pour vous le 755 Pilothouse de Quicksilver

Ce Pilothouse convient aux passionnés de pêche qui apprécient les croisières confortables. Le Quicksilver 755 Pilothouse a été conçu avec de nombreuses fonctionnalités pensées dans le souci du détail.

Réussissez toutes vos pêches
avec le 1er Club de France
Je m'abonne

Vous cherchez
UNE
info pêche ?
ou
vous cherchez
LA
bonne info
?

Grâce à notre
réseau social
SurLeFil,
trouvez
LA
bonne info pêche:
. infos locales
. infos par poisson
. infos par technique
Découvrir

ComptoirDesPecheurs.com,
Le 1er site de pêche
avec plus de
2 millions de pêcheurs