Difficulté:

Période:

L'hiver

Taille minimum:

27 cm

Accueil > Le Mag' > Le merlan

Le merlan

Pour tout savoir sur la pêche du merlan, où le pêcher, quand le pêcher, ses techniques de pêche

Présentation du merlan

Issu de la famille des Gadidae, proche du tacaud, de la morue et du lieu, le merlan est un habitué de nos assiettes. Mets aujourd’hui largement consommé mais autrefois considéré comme le plat du pauvre, le merlan possède une chair blanche, fine et feuilletée. Si celle-ci a tendance à se fragiliser à la cuisson, son goût subtil n’en reste pas moins très apprécié des petits et des grands.

Quand pêcher le merlan

Amateur d’eau froide, le merlan est l’un des rares poissons à se pêcher plus abondamment en hiver. Alors que la plupart des poissons s’éloignent de la côte à l’arrivée de l’automne, lui, s’en approche. Équipés de vêtements chauds et armés de courage pour braver le froid, même les pêcheurs les moins expérimentés pourront tenter de capturer ce poisson qui n’hésite pas à s’aventurer à quelques mètres du rivage sur les plages de sable françaises.
Pour augmenter vos chances de pêcher le merlan, une nuit de pleine lune est certainement plus propice ; auquel cas, il faudra élargir votre cercle de recherches après le lever du soleil et parcourir des distances plus importantes.

Tout pour une pêche réussie

Vous n'avez pas envie d'attendre 2 heures le poisson ?
Avec Le Club, trouvez le meilleur moment pour votre sortie !

En savoir plus

Où pêcher le merlan

Mer du Nord, Manche, Atlantique, mer Noire, Adriatique, Celtique et Égée, le merlan se rencontre sur de nombreux littoraux.
Préférant les eaux comprises entre 10 et 200 m, il vit plus communément entre 30 et 100 m. En effet, ce poisson démersal affectionne particulièrement les fonds sablo-argileux et vaseux, chenaux, ridens, épaves, plateaux rocheux ou autres graviers.

Quelles techniques pour pêcher le merlan

Carnassier et chasseur actif, le régime alimentaire du merlan est très varié. Il se nourrit de crevettes, petits poissons, crustacés, mollusques, harengs, sardines, voire même de ses propres congénères.
Eh oui, pour le merlan très gourmand, qui vit généralement en bancs très denses parfois composés de plusieurs centaines d’individus, la concurrence est rude ! Véritable aubaine pour le pêcheur qui peut aisément l’appâter, il est préférable d’utiliser un hameçon à longue hampe car le merlan frappe vite et fort et a tendance à l’avaler très profondément. Ne vous laissez pas surprendre par sa mâchoire garnie de petites dents tranchantes et équipez-vous également d’une pince dégorgeoir.
En terme de technicité, la pêche grands fonds, à soutenir, à la mitraillette, à la calée ou encore le surf-casting conviennent parfaitement.
Pour la suite, faites par exemple frire votre merlan, vous comprendrez alors pourquoi ses yeux globuleux et vitreux lui ont valu l’expression très imagée « faire des yeux de merlan frit » pour désigner une personne qui en regarderait une autre fixement et niaisement.

Avez-vous pêché cette espèce ce mois-ci ?
Si oui, cliquez-ici pour nous aider à améliorer notre classement des espèces les plus pêchées.

Infos pratiques

Difficulté:

Période:

L'hiver

Taille minimum:

27 cm

Ne ratez pas !

Notre Réseau Social "SurLeFil" :
Prises des membres
Matériel le + utilisé
Conseils et discussions
Où pêcher  : l'info de votre commune
Meilleurs spots
Indices et prévisions
Sorties collaboratives

Commentaires

2 commentaires

doudou
Le 13/02/2017 à 01:05
Je le pêche avec de l encornet il mort même sur des petits poissons bonne journée à vous
 
did17600
Le 16/11/2016 à 08:57
Bonjour à tous J'ai commencé à prendre du Merlan sur St PALAIS depuis début novembre au vers tube ou sardine. Bonne journée à tous
 
Laissez un commentaire (2)
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour poster un commentaire.