Accueil > Le Mag' > La truite > Pêche de la truite à la mouche

Pêche de la truite à la mouche

La truite fait partie des poissons les plus prisés par les pêcheurs en France. Pour l’attraper, la technique la plus efficace est celle de la pêche à la mouche. Afin de ne pas revenir bredouille, il est important de connaître les bons gestes à adopter. Voici quelques conseils pour réussir la pêche de la truite à la mouche.

Qu’est-ce que la pêche à la mouche ?

La pêche à la mouche est une technique très adoptée pour capturer la truite. Comme son nom l’indique, elle consiste à utiliser une mouche artificielle pour appâter le poisson. En fonction du leurre utilisé, cette méthode présente différentes variantes. La pêche à la mouche en sèche utilise une mouche artificielle flottante nommée la sèche. Avec cette technique, on peut facilement appâter la truite qui mange l’insecte sur la surface de l’eau. La pêche à la mouche en nymphe se sert d’un leurre immergé ayant la forme d’une larve. La pêche à la mouche en noyée séduit la truite à l’aide d’une fausse mouche qui est immergée dans l’eau. Enfin, la pêche à la mouche au streamer consiste à utiliser un appât qui imite un poissonnet.

Comment animer le leurre pour capturer la truite ?

Pour séduire la truite, il est important que l’appât artificiel imite parfaitement les mouvements de l’insecte dont la truite se nourrit. Pour cela, il faut que sa couleur et sa taille soient identiques. Quant à l’animation, cela dépend de la technique à adopter. Pour la pêche à la mouche sèche, le leurre doit être mis naturellement sur la surface de l’eau : il faut le placer doucement et avec précision.
Pour la méthode à la mouche noyée, après avoir lancé l’appât, il faut le laisser couler. Il faut se servir de la canne pour diriger la dérive. Il est important de faire vibrer le scion en effectuant des petits mouvements. La canne doit être levée du moment que le leurre est en aval.
En adoptant la technique au streamer, il faut placer la mouche à proximité du bord et attendre à ce qu’elle coule. Le courant amène la soie jusqu’à ce que le bout de la canne se trouve près de la surface. Il faut le déplacer rapidement de 30 à 50 cm vers l’aval. Il faut ensuite ramener l’appât vers sa position initiale. Ces mouvements imitent un poisson qui fuit. S’il n’y a aucune attaque, le mieux est de descendre un peu plus vers l’aval.

Tout pour une pêche réussie

Marre de rentrer bredouille ?
Avec Le Club, accédez directement aux coordonnées GPS des meilleurs spots près de chez vous !

En savoir plus

Quels matériels utiliser ?

Pour capturer des truites en rivière, l’idéal est d’utiliser une canne mesurant entre 7 et 11 pieds soit entre 2,30 m et 3,60 m. Celle qui est plus courte est parfaite pour une pêche dans les petits ruisseaux. Quant à la plus large, elle s’adapte à la grande rivière. Pour ce qui est de la ligne, il est mieux d’utiliser celle qui charge mieux la canne, cela permet de réaliser un bon lancer. Pour le bas de ligne, il convient d’en adopter un mesurant entre 3,5 à 4,5 mètres. Enfin, pour les pointes, il faut choisir entre 16 à 10 ° en fonction de la taille du leurre.

Ne ratez pas !

Notre Réseau Social "SurLeFil" :
Prises des membres
Matériel le + utilisé
Conseils et discussions
Où pêcher  : l'info de votre commune
Meilleurs spots
Indices et prévisions
Sorties collaboratives
Laissez un commentaire (0)
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour poster un commentaire.