Accueil > Conseils et techniques > Le gardon > La pêche du gardon au bouchon

La pêche du gardon au bouchon

La pêche du gardon au bouchon

La pêche au bouchon, connue également sous le nom de pêche au flotteur, est l’une des techniques les plus utilisées pour capturer différents types de poisson notamment le gardon. Toutefois, pour éviter de rentrer bredouille, il est important de bien choisir son flotteur, de réaliser un bon montage de ligne… Bref, il faut maîtriser cette méthode de pêche.

Spécificités de la pêche au bouchon

La technique de la pêche au bouchon consiste à appâter le poisson grâce à un appât qui est maintenu à l’aide d’un bouchon. Celui-ci flotte sur la surface de l’eau. Ce bouchon joue le rôle d’indicateur de touche. Lorsque le poisson mord l’appât, il s’enfonce dans l’eau.
Pour ce qui est des matériels, cette méthode nécessite un petit flotteur. Quant à la canne, elle peut être équipée ou non d’un moulinet. À noter que la pêche au flotteur peut être pratiquée en hiver comme en été.

Les caractéristiques du flotteur pour pêcher le gardon

Pour pêcher le gardon, le choix du flotteur varie selon la distance de la pêche ainsi que l’animation de l’eau. La forme effilée est plus stable. Elle est donc parfaite lorsque l’eau est calme. Le flotteur en goutte d’eau, quant à lui, est sensible et stable. On peut l’utiliser sur toutes les distances et sur les surfaces d’eau à courant lent. L’autre type est le bouchon en forme de boule. Il s’adapte parfaitement aux eaux agitées par le courant et le vent. Le dernier modèle est celui à la forme plate. Il est très efficace pour immobiliser l’esche qui se trouve au fond de l’eau. À noter que, pour pêcher du gardon, il convient d’utiliser un flotteur à faible poids, entre 0,2 et 1,5 gramme.

Tout pour une pêche réussie

Vous n'avez pas envie d'attendre 2 heures le poisson ?
Avec Le Club, trouvez le meilleur moment pour votre sortie !

En savoir plus

Les caractéristiques de la ligne pour attraper du gardon

Pour capturer ce poisson, il faut utiliser un nylon dont la taille varie entre 8/100 et 12/100. Le choix dépend de la portance du flotteur. Quant à la plombée, l’idéal est d’utiliser 4 plombs identiques. 80 % de la portance du flotteur est assurée par ces derniers. Il faut ensuite un petit plomb pour améliorer l’équilibre de la ligne et un autre en guise de touche. En dessous de la plombée massive, il faut mettre 2 plombs de forme carrée. Ils sont employés comme soupape. En ce qui concerne le bas de ligne, le choix des hameçons est également important. Le mieux est d’opter pour des modèles entre 18 à 20. Cela varie selon la taille du poisson ainsi que le type d’esche. Cet hameçon doit être ensuite monté sur un nylon de 6/100 à 10/100.

L’action pour pêche un gardon

Pour capturer un gardon, il n’est pas nécessaire de lancer la ligne très loin, cela ne fait que compliquer la situation, car l’ensemble pourrait s’emmêler. Pour cela, il vaut mieux placer la ligne à l’eau à proximité de l’endroit où l’on se trouve ou à côté du bateau. Il faut laisser flotter le bouchon en suivant le courant d’eau. Si le flotteur se dirige trop loin, il convient de le ramener et vérifier l’état de l’esche.

Comment réussir votre pêche ?

- Découvrez des milliers de spots de pêche
- Profitez de tous nos indices et prévisions
- Rejoignez la première communauté de pêcheurs en France

Entrer dans le Club
Laissez un commentaire (0)
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour poster un commentaire.
Partagez vos photos et vos vidéos
Partagez votre passion, vos techniques et vous plus belles prises !
► Ajouter une photo
Articles liés
On a essayé pour vous le 755 Pilothouse de Quicksilver

Ce Pilothouse convient aux passionnés de pêche qui apprécient les croisières confortables. Le Quicksilver 755 Pilothouse a été conçu avec de nombreuses fonctionnalités pensées dans le souci du détail.

Rechercher un guide de pêche !

Sur Le Fil, L'actu du Club