Où pêcher le calamar ?

Bienvenue dans notre dossier spécial sur le calamar.
Vous lisez actuellement l'article "Où pêcher le calamar ?".
! La liste complète des techniques est accessible ici.
! Pour trouver les meilleures périodes pour la pêche, lisez ceci.
Où pêcher le calamar ?

Cet article présente les principales techniques de pêche, les meilleurs spots et quelques conseils avant de partir.
La pêche au calamar vous laissera des souvenirs mémorables et indélébiles en famille ou entre amis car accessible au plus grand nombre : n’oubliez pas qu’à sa sortie de l’eau, le calamar éjecte de l’encre !

Pêcher le calamar du bord

Sur quels postes pêcher le calamar du bord ?

Du bord, ce sont les calamars blancs qui viendront taquiner vos lignes. Sensiblement différent du rouge, le calamar blanc est plus clair, plus petit et sa chair plus fragile.

Pour repérer les bons postes, rien de tel que de partir en quête des taches d’encre qui jonchent le sol: cela signifie souvent que d’autres pêcheurs y ont fait avant vous de belles prises ! Postes rocheux, naturels ou artificiels, ce sont dans les embouchures, les ports (entrées et abords immédiats), les épis, les digues, les falaises et les enrochements naturels que le calamar se capture en masse.


Quelles techniques utiliser pour pêcher le calamar du bord ?

- Pêcher le calamar au leurre
Dans ce cas précis, la turlutte est votre meilleure alliée puisqu’elle constitue un leurre essentiel à la réussite de votre pêche. Pratiquée au lancer-ramener, il existe de nombreuses techniques d’animation (comme celle de l’eging) pour augmenter votre productivité.
Voir la pêche du calamar à la turlutte du bord

- La pêche à l’appât naturel
Aucun calamar ne résiste à la sardine. Accrochée à une boite de conserve, dans une cage à sardine, à la calée ou au flotteur : c’est le succès assuré !
Voir la pêche du calamar à la sardine


Quelques conseils avant de partir :

La météo est un facteur clé de la réussite de votre pêche : après un orage ou de la pluie, l’eau douce s’étant déversée en grande quantité dans l’eau de mer, les calamars vont alors déserter le bord. Quant au vent et la houle, ils empêchent votre bannière de rester tendue et ne vous permettent pas de ressentir convenablement les attaques.


Et n'oubliez pas :

- Des vêtements chauds et tout autre matériel qui permet de se réchauffer. Si ce conseil paraît dérisoire, vous comprendrez rapidement que, lors d’une sortie de nuit et en plein hiver (le moment idéal), votre corps immobile se refroidissant à la vitesse de l’éclair en a pourtant bien besoin !
- Des lunettes polarisantes de jour et une lampe frontale de nuit pour repérer à coup sûr votre proie ;
- Un salabre (épuisette) : pour un gros spécimen, un salabre de 50 cm de diamètre peut s’avérer bien utile. Choisissez-le profond et avec de petites mailles.

Tout pour une pêche réussie

Marre de rentrer bredouille ?
Avec Le Club, accédez directement aux coordonnées GPS des meilleurs spots près de chez vous !

En savoir plus

Pêcher le calamar en bateau

Où pêcher le calamar en bateau ?

Contrairement au calamar blanc, c’est le calamar rouge que l’on retrouve au large et parfois même à de grandes profondeurs pouvant atteindre les 300 m (voire au-delà) en hiver ! Lorsque les eaux se réchauffent, il a toutefois tendance à se rapprocher des côtes et évolue alors dans la couche d’eau supérieure, entre la surface et 100 m. Le calamar étant très actif, il n’y a pas de règle précise en matière de profondeur de pêche : il est alors nécessaire de prospecter tous les étages de la couche d’eau, idéalement près des roches ou épaves.


Quelles techniques utiliser pour pêcher le calamar en bateau ?

- La pêche du calamar à la traîne
A une vitesse de 1 à 3 nœuds, équipée d’une turlutte à bavettes ou d’un montage comprenant turluttes et calamarettes traditionnelles + turlutte à bavettes, votre ligne doit être trainée à une distance comprise entre 10 et 50 m ;
Voir La pêche du calamar à la traîne

- La pêche du calamar à la dandine, en dérive
En animant votre leurre (une turlutte ou mieux encore, une sardine cage) à la verticale et avec un mouvement répétitif et des à-coups brusques donnés à votre canne, cette technique permet d’attirer facilement le calamar.
voir La pêche du calamar à la dandine


Quelques conseils avant de partir :

Peu de courant, pas de précipitation ni trop de vent : voici les conditions parfaites pour la pêche nocturne du calamar rouge (la plus productive). Et si en plus vous chassez durant une nuit de pleine lune, il y a alors fort à parier que vous ne reviendrez pas bredouille !


Et n'oubliez pas :

- Du matériel léger, sensible (pour ressentir les attaques parfois discrètes) et facilement maniable est de rigueur. Choisissez une canne et un moulinet puissant car votre calamar peut s’avérer lourd et résistant, ainsi les décrochées sont vite arrivées !
- Et pour éviter de vous faire tâcher par votre calamar qui rejette de l’encre une fois sorti de l’eau, surtout n’oubliez pas d’apporter à bord de votre bateau une épuisette. Mieux vaut une belle prise qui marque les esprits plutôt que vos vêtements !

Comment réussir votre pêche ?

- Découvrez des milliers de spots de pêche
- Profitez de tous nos indices et prévisions
- Rejoignez la première communauté de pêcheurs en France

Entrer dans le Club
Laissez un commentaire (0)
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour poster un commentaire.
Partagez vos photos et vos vidéos
Partagez votre passion, vos techniques et vous plus belles prises !
► Ajouter une photo
Articles liés
On a essayé pour vous le 755 Pilothouse de Quicksilver

Ce Pilothouse convient aux passionnés de pêche qui apprécient les croisières confortables. Le Quicksilver 755 Pilothouse a été conçu avec de nombreuses fonctionnalités pensées dans le souci du détail.

Rechercher un guide de pêche !

Sur Le Fil, L'actu du Club

JM85 a rejoint le Club du ComptoirDesPêcheurs
7 heures
Nico-85 a rejoint le Club du ComptoirDesPêcheurs
13 heures