Accueil > Conseils et techniques > La pêche de la daurade grise à soutenir

La pêche de la daurade grise à soutenir

La pêche de la daurade grise à soutenir

Également appelée griset, canthe ou encore tanude, la dorade grise se rapproche des côtes lorsque les eaux se réchauffent, en été et en automne. Elle se pêche le plus souvent en bateau, à soutenir : une technique qui tient son origine de la palangrotte. Elle consiste à équiper un bas de ligne d’un plomb et de plusieurs avançons. On laisse alors ce montage descendre au fond et on maintient le fil tendu jusqu’à sentir une touche continue avant de ferrer amplement.
La dorade grise, qui peut atte

Vous n'avez pas envie d'attendre 2 heures le poisson ?
Avec Le Club, trouvez le meilleur moment pour votre sortie !

► En savoir plus

Quels postes choisir pour pêcher la dorade grise à soutenir ?

Entre 15 et 30 m de profondeur, les creux composés de graviers et de coquillages non loin d’amas rocheux, les fonds sableux ou mixtes (roches éparses et sable) sont les lieux de prédilection de la dorade grise.
La profondeur de pêche peut cependant varier en fonction de la marée : même si la dorade grise se pêche aussi bien en marée descendante que montante, vous devez modifier la profondeur mais aussi adapter votre montage selon les variations du courant.

Faut-il pêcher en dérive ou au mouillage ?

Bien que la pêche à soutenir se pratique soit en dérive, soit au mouillage, dans le cas présent, c’est l’ancrage qui est préférable. Ce poisson étant chipoteur et lent pour se décider à engamer l’appât, mieux vaut repérer un banc et se tenir à cet endroit.

Marre de rentrer bredouille ?
Avec Le Club, accédez directement aux coordonnées GPS des meilleurs spots près de chez vous !

► En savoir plus

De quelle manière amorcer ?

Une fois votre bateau ancré, il vous faut amorcer à l’aide d’un sac de jute percé rempli d’une préparation à base de sardines écrasées appelé strouille ou broumé (selon la région). Plombé et retenu par une cordelette, le dispositif permet de diffuser progressivement le mélange qui fait remonter les dorades grises sur les lignes plongées dans les effluves de l’amorce.

Quel matériel utiliser pour pêcher la dorade grise à soutenir ?

Une canne à action de pointe à buscles courte (3 m maximum) avec un scion souple – un moulinet 4000 – des hameçons 2/0 ou 1/0 – de la tresse.

Quels appâts privilégier pour pêcher la dorade grise à soutenir ?

Bien que très gourmande, la dorade grise est méfiante et exigeante. Préférez de loin les esches fraîches de type encornet, coque, sardine, maquereau, arénicole, ver américain ou encore bibi. Bien présentés, vos appâts doivent onduler dans le courant de sorte à attirer et berner votre proie.

Pour quel montage opter ?

Vous l’aurez deviné, la dorade grise demande une certaine finesse au niveau du montage. Utilisation d’une trainard avec montage coulissant, d’empiles au-dessus du plomb terminal : l’essentiel est d’être discret, de pêcher près du fond et d’utiliser des hameçons adaptés à la petite bouche de la dorade !

Laissez un commentaire (0)
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour poster un commentaire.
Partagez vos photos et vos vidéos
Partagez votre passion, vos techniques et vous plus belles prises !
► Ajouter une photo
Articles liés
On a essayé pour vous le 755 Pilothouse de Quicksilver

Ce Pilothouse convient aux passionnés de pêche qui apprécient les croisières confortables. Le Quicksilver 755 Pilothouse a été conçu avec de nombreuses fonctionnalités pensées dans le souci du détail.

Rechercher un guide de pêche !

Sur Le Fil, L'actu du Club

Peyo64 a rejoint le Club du ComptoirDesPêcheurs
20 heures