Accueil > Le Mag' > Le calamar ( ou encornet) > La pêche du calamar à la dandine

La pêche du calamar à la dandine

Très populaire, le calamar (aussi nommé encornet, calmar ou chipirion) se révèle aussi bon dans l’assiette que sur votre ligne. En effet, véritable appât de choix, il a la particularité d’attirer une importante variété de très beaux poissons.
Pour le pêcher en bateau, la technique ancestrale et universelle qui est la dandine verticale est l’une des plus populaires. Elle se pratique le plus souvent en dérive avec un matériel léger facilement maniable.

Quelle technique d’animation utiliser pour pêcher le calamar à la dandine ?

Simple en apparence de par son côté mécanique, cette technique présente néanmoins de nombreux avantages. Grâce aux mouvements brusques donnés au leurre (en l’occurrence, la turlutte), elle attire facilement l’attention et le reflexe d’attaque du calamar, qui, à force d’être titillé finit souvent par baisser sa garde et céder à la tentation !
Pour le calamar, il vous faut animer votre leurre à la verticale et de façon répétitive. Le principe est de laisser couler votre turlutte vers le fond puis d’effectuer une tirée sèche. On donne ensuite du mou pour la laisser retomber. Ce mouvement, qui consiste à tirer puis laisser retomber, se fait à plusieurs reprises d’affilé : le but est de prospecter les différentes couches d’eau sur lesquelles votre proie pourrait se déplacer.
Quant à la touche, elle ne s’apparente pas à celle d’un poisson. Vous sentirez davantage une légère aspiration de la ligne puis, une immobilisation : le calamar est tout simplement en train de grignoter tranquillement sa proie, c’est le moment de le piquer.
Pour le remonter, surtout ne donnez aucun mou à votre ligne car votre calamar risque de se décrocher ! A la fin, il est recommandé de le saisir avec une épuisette : cela laissera le temps à votre céphalopode de cracher toute son encre noire dans l’eau et non dans votre bateau.

Quel matériel choisir pour pêcher le calamar à la dandine ?

Léger et sensible, le matériel doit permettre de distinguer les attaques et les prises de bec du céphalopode : munissez-vous d’une canne longue si vous souhaitez pêcher avec plusieurs turluttes montées en séries, d’un moulinet léger avec un fil nylon 12 ou 30 Lbs ou une tresse fine (en fonction de la profondeur) et d’un assortiment de leurres (pour vous aider à les sélectionner, n’hésitez pas à consulter l’article dédié au choix de la turlutte).

Tout pour une pêche réussie

Vous recherchez des informations locales fiables ?
Avec Le Club, vous êtes informé des actus de votre commune !

En savoir plus

Quel montage privilégier pour pêcher le calamar à la dandine ?

Généralement composé d’un assemblage de turluttes en série, le montage pour pêcher le calamar varie, il peut se composer ainsi :
- Une turlutte plombée plongeante en bas de ligne + une turlutte cage (dans laquelle placer une sardine entière) ;
- Une turlutte plombée plongeante en bas de ligne + une turlutte plombée semi-plongeante placée à environ un mètre de la première + une turlutte flottante aussi à un mètre de distance.

Ne ratez pas !

Notre Réseau Social "SurLeFil" :
Prises des membres
Matériel le + utilisé
Conseils et discussions
Où pêcher  : l'info de votre commune
Meilleurs spots
Indices et prévisions
Sorties collaboratives
Laissez un commentaire (0)
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour poster un commentaire.